Prix de la Vallée de l’Automne (Maiden) : Markswoman ouvre la marque pour Recoletos

Courses / 05.07.2022

Prix de la Vallée de l’Automne (Maiden) : Markswoman ouvre la marque pour Recoletos

Prix de la Vallée de l’Automne (Maiden)

Markswoman ouvre la marque pour Recoletos

En remportant le Prix de la Vallée de l’Automne (Maiden), Markswoman (Recoletos) est ainsi devenue le premier gagnant, en tant que père, de l’étalon du haras du Quesnay, Recoletos (Whipper) ! Cinquième en débutant sur 1.300m, à Craon, la représentante de Jean Justin Fournier et Jean-Noël Bocahut avait été l’auteure d’une fin de course remarquée, s’annonçant comme étant une future gagnante... Et elle n’a pas tardé à le prouver !

Sans vraiment trembler !

Sur un terrain mesuré bon souple (3,4), Markswoman a patienté en dernière position d’une course emmenée à allure modérée par Goldensim (Dabirsim). Décalée entre ses adversaires à 400m du but, la pensionnaire de Yann Barberot est ensuite venue librement sur la ligne de tête. À la lutte avec Anoline (Anodin) dans les derniers mètres de course, Markswoman s’est révélée la plus forte pour s’imposer de trois quarts de longueur. Ne pouvant rivaliser avec sa contemporaine, Anoline conserve une nette deuxième place. Restée côté corde durant le parcours, Giraffe (Territories) complète le podium, deux longueurs plus loin.

Immature mais douée

À sa descente de cheval, l’apprenti jockey lauréat, Clément Guitraud, a déclaré sur Equidia : « Comme lors de ses débuts, Markswoman m’a beaucoup plu. La pouliche venait d’effectuer un bon travail le matin. J’attendais donc une confirmation de sa part. Je la trouve encore quelque peu immature dans son comportement mais elle me plaît bien. Je me suis contenté de lui mettre deux petites claques afin qu’elle ne se reprenne pas une fois seule en tête... Elle possède assurément une belle marge de manœuvre... »

Une sœur de Marasquin

Élevée par l’Earl La Ferme d’Auge, Markswoman est passée deux fois en vente. Présentée par Fal Stud à la vente de yearlings d’octobre Arqana, elle avait été achetée 6.000 € par Pegasus Bloodstock. Lors de son deuxième passage, Hyde Park Stud l’avait inscrite à la Breeze Up Osarus, où elle avait été achetée 17.000 € par Yann Barberot. C’est une fille de l’étalon du haras du Quesnay Recoletos (Whipper) et de Marola (Kendor), lauréate de quatre courses entre 1.500m et 2.100m en province. Au haras, elle est à l’origine de Marasquin (Zanzibari), deuxième du Prix Roland de Chambure (L) et quatrième du Prix des Chênes (Gr3), Marchantie (Chichi Creasy), gagnante d’un handicap sur le parcours des 1.900m de la PSF de Chantilly, et de Marlinda (Linda’s Lad), lauréate d’une course "G" sur 1.200m à Pompadour. La poulinière a une yearling, Maradream (Dream Ahead).

Sa deuxième mère, Maraha (Lammtara), est gagnante, à 2ans, de son Maiden sur le mile d’Haydock. Cette dernière a donné trois gagnants, dont Tuesday Silence (Layman), lauréate de deux réclamers sur 1.300m et 1.400m ou encore Matérialiste (Zafonic). Cette dernière n’est autre que la génitrice de Machucambo (Anabaa Blue), gagnant du Derby du Midi et du Derby du Languedoc (Ls), mais aussi de Montaigne (Astronomer Royal), troisième du Derby du Midi.

Miesque’s Son

Whipper

Myth to Reality

Recoletos

Highest Honor

Highphar

Pharatta

MARKSWOMAN (F2)

Kenmare

Kendor

Belle Mécène

Marola

Lammtarra

Maraha

Taroob

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.