Prix des Amarantes (Maiden) : Odin sur le fil

Courses / 05.07.2022

Prix des Amarantes (Maiden) : Odin sur le fil

Prix des Amarantes (Maiden)

Odin sur le fil

Sixième du Prix des Lilas Blancs (Inédits) à Lyon-Parilly, le 4 juin, Odin (Sommerabend) avait longtemps figuré parmi les premiers avant de trouver le temps long dans les 200 derniers mètres. Raccourci, pour sa deuxième sortie, au départ du Prix des Amarantes (Maiden), le représentant de Michel Delaunay, Michel Morey et Octave Migneco a une nouvelle fois été monté non loin des chevaux de tête. Quelque peu pris de vitesse au moment d’entrer dans le dernier tournant, son jockey, Guillaume Millet, l’a rapidement accompagné aux bras. Décalé en troisième épaisseur à l’entrée de la dernière ligne droite, le pensionnaire de Patrice Cottier s’est ensuite mis à plat ventre pour venir ajuster sur le fil, Braggin Rights (Gutaifan). Après avoir longtemps fait figure de lauréat, ce dernier échoue finalement d’une courte tête pour le succès. Bon finisseur en pleine piste, So Gold (Golden Horn) parvient à prendre la troisième place, deux longueurs plus loin.

Une belle marge de progression

Encore à cheval, le pilote vainqueur, Guillaume Millet, a confié sur Equidia : « Le matin, Odin a vraiment progressé depuis sa course de débuts. Après cette première victoire, nous allons lui laisser du temps. Une chose est sûre, nous avons encore une belle marge de progression avec lui... »

Issu de la grande souche des "S" du Gestüt Schlenderhan

Élevé par la regrettée Larissa Kneip, Odin a été présenté par le haras de Saint-Arnoult à la vente de yearlings Osarus de La Teste, où il avait été acheté 10.000 € par Jean-Claude Rouget. À noter que l’agence Osarus réalise un coup de deux dans les épreuves de 2ans du jour, en France, après le succès de Markswoman (Recoletos), à Compiègne. Odin est un fils de Sommerabend (Shamardal) qui officiait au haras de Saint-Arnoult en 2022, et de Soldieress (Soldier Hollow), lauréate, à 4ans, d’un handicap sur la distance de 2.450m en Allemagne. Odin est le premier gagnant de sa mère. La poulinière a une yearling, Sillabub (Sommerabend), et elle a été saillie par Mkfancy (Makfi) en 2022.

Sa deuxième mère, Salka (Doyoun), est restée inédite. On lui doit notamment sept vainqueurs, dont Sorrent (Monsun), gagnante du Preis der Winterkonigin (Gr3, 1.600m), en Allemagne. Enfin, la troisième mère, Slawa (Polish Precedent), est gagnante d’une course à 2ans. Au haras, on lui doit notamment quatre black types en plat : Servenya (Dashing Blade), Stoikov (Platini), Slawomira (Dashing Blade) et Skythe (Spectrum). C’est également la souche du père d’Odin, Sommerabend...

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Sommerabend

Monsun

Sommernacht

Shona

ODIN (M2)

In the Wings

Soldier Hollow

Island Race

Salka

Doyoun

Salka

Slawa