Rouges Terres Obstacle : Une première avec des bases solides

Institution / Ventes / 05.07.2022

Rouges Terres Obstacle : Une première avec des bases solides

Rouges Terres Obstacle

Une première avec des bases solides

La vente obstacle qui se déroulera le 31 août au haras des Rouges Terres est une première en elle-même, mais pour Auctav ou le Haras des Rouges Terres, les bases ont déjà été posées avec la première vente Rouges Terres des trotteurs 2021 qui avait signé un record de chiffre d’affaires. Arnaud Angéliaume, directeur général d’Auctav, présente les grands axes de cet événement obstacle.

Qu’est-ce qui a motivé la création de cet événement ?

Arnaud Angéliaume. - Plusieurs facteurs sont entrés en compte. Tout d’abord le fait que le concept même d’Auctav a tout de suite rencontré son public au sein de la discipline de l’obstacle, dans ses ventes mensuelles comme lors des ventes Flash. Récemment, nous avons pu voir Royale Margaux achetée 230.000 € sur le site d’Auctav par Highflyer Bloodstock pour Simon Davies qui a eu le bonheur de connaître son premier succès français au niveau Listed à Auteuil avec elle dans le Prix James Hennessy.

Deuxième argument et non des moindres, notre capacité et notre compétence à pouvoir assumer ce type d’événement au sein du haras des Rouges Terres qui est taillé pour ce rendez-vous.

Le haras des Rouges Terres est connu pour ses trotteurs et Louis et son épouse, Amandine Baudron, y entraînent aussi des galopeurs.

C’est un lieu magnifique qui s’améliore d’année en année grâce aux investissements de Louis Baudron. Ce haras au cœur de la Normandie possède ainsi des pistes d’entraînement pour les trotteurs et les galopeurs, en plat et en obstacle. Ces équipements sont parfaitement adaptés pour la vente obstacle car nous avons des chevaux qui viennent de partout en France et même de l’étranger. Les chevaux et les équipes qui les accompagnent trouveront des prestations parfaites pour leur accueil.

Dès la veille de la vente, le 30 août, les inspections seront possibles toute la journée dès 9 h et elles reprendront le jour de la vente de 9 h à midi avant le début de la vente. Tout est organisé pour le confort de travail de tous.

Comment se présente le catalogue ?

À ce jour, nous estimons qu’il y aura entre 100 et 120 lots qui seront présentés. Des lots qui vont des yearlings, stores, chevaux à l’entraînement aux poulinières et parts d’étalon.

Nous sommes ravis que les éleveurs, entraîneurs et propriétaires aient répondu favorablement à cette nouvelle date. Elle permet une offre très diversifiée et qui trouve son public en cette fin de mois d’août, juste avant la rentrée automnale des courses d’obstacles parisiennes.

Comment se renseigner sur les lots de la vente ?

Nous recevons les dernières inscriptions et nous procédons actuellement à la validation des lots avec Cécile Adonias, Jacob Pritchard Webb et Toby Jones. Tous les lots présentés vont avoir un repository, des photos, des vidéos et un pedigree en ligne qui sera mis à jour quotidiennement. Le catalogue en ligne devrait être disponible début août. Il y aura également un catalogue papier qui disposera pour chaque lot d’un QR Code personnalisé qu’il suffira de scanner avec l’appareil photo d’un smartphone pour accéder à sa fiche en ligne. Aujourd’hui, notre technologie permet d’être toujours au fait des dernières informations.

Sachez que le catalogue sera disponible sur le site equineline.com également.

Le catalogue reste ouvert à des wildcards pour de nouveaux lots au cours de l’été.

Et, pour compléter l’expérience, nous encourageons tous ceux qui ont un intérêt dans cette vente à créer leur compte sur auctav.com car ils en auront besoin pour enchérir en ligne et, en cas d’achat, pour accélérer les démarches administratives.

Nous espérons faire de cette vente un succès commercial et convivial comme l’est la vente Rouges Terres des trotteurs. Même si les enchères seront possibles en ligne, nous sommes impatients d’accueillir les enchérisseurs également au haras des Rouges Terres.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.