Un Jean Prat qui en jette !

Courses / 06.07.2022

Un Jean Prat qui en jette !

Dimanche, Deauville accueillera le premier temps fort de son meeting estival : le Haras d’Étreham - Prix Jean Prat (Gr1). Passée de 1.600m à 1.400m en 2019, l’épreuve fait recette avec une moyenne de douze partants dans son nouveau format.

Mercredi matin, France Galop a enregistré les premiers forfaits. De 18 engagés, ils sont passés à 13. Modern Games (Dubawi) s’annonce comme le favori. Il va tenter quelque chose de peu commun en étant nettement raccourci après sa troisième place du Qatar Prix du Jockey Club (Gr1) ! Les Français ont de réelles chances. À commencer par Texas (Wootton Bassett), absent depuis sa deuxième place derrière Modern Games dans la Poule. Également en lice, la gagnante de l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), Mangoustine ** (Dark Angel) veut faire oublier Royal Ascot… À Deauville, dimanche, on devrait retrouver dans le Jean Prat d’autres 3ans passés par les classiques sur le mile. Tribalist (Farhh) s’est classé troisième de la Poule des Poulains, alors que Who Knows (Siyouni) a pris part à l’épreuve des femelles. Lusail (Mehmas), Tenebrism (Caravaggio) et Light Infantry (Fast Company) sont passés par Newmarket. New Energy (New Bay) s’est classé deuxième des Irish 2.000 Guinées (Gr1). La distance de ce Jean Prat permet d’attirer des profils venus d’en-deçà du mile. Dans la liste, on trouve ainsi Rozgar (Exceed and Excel), qui vient de survoler le Prix Marchand d’Or (L), Siam Paragon (Shalaa), gagnant du Prix de Pontarmé (L), Kingentleman (Kingman), séduisant vainqueur du Prix Texanita (Gr3), et Accakaba ** (Acclamation), troisième du Prix Imprudence et du Palais-Royal (Grs3)… On a hâte !

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.