Antonin Pelsy : « La montée en puissance des fils de Shamardal et Dubawi est tout à fait impressionnante »

Élevage / 19.08.2022

Antonin Pelsy : « La montée en puissance des fils de Shamardal et Dubawi est tout à fait impressionnante »

La journée du Darley Prix Morny – ce dimanche à Deauville – fait partie des rendez-vous les plus importants du meeting. Antonin Pelsy, chargé du marché français chez Darley, nous a parlé de ce partenariat.

Jour de Galop. - Quelle est l’importance du partenariat entre Darley et la journée du Morny ?

Antonin Pelsy. - Pour l’équipe de Darley, c’est l’occasion de consacrer du temps à nos clients dans un cadre exceptionnel, juste après la fin de la vente d’août d’Arqana et avant les vacations de yearlings anglo-irlandaises.

Le Darley Prix Morny est un rendez-vous très important du programme des 2ans en Europe. Et même au-delà. Les courses pour 2ans jouent un rôle central au niveau de la sélection et du commerce. Le Morny est d’ailleurs une véritable stallion making race. Comme dans le cas de Machiavellian (Mr. Prospector), Blushing Groom (Red God) ou Zafonic (Gone West) par le passé. Les #DarleySeries, ce sont trois épreuves pour 2ans sur 1.200m : le Darley Prix Robert Papin (Gr2), le 17 juillet à Chantilly ; le Darley Prix de Cabourg (Gr3), le 2 août à Deauville, et donc le Darley Prix Morny (Gr1), le 21 août à Deauville. Les éleveurs du lauréat du Morny gagneront un avoir de 10.000 € sur une saillie en 2023. Si le vainqueur avait préalablement remporté le Papin ou le Cabourg, cet avoir sera porté à 20.000 € !

Quel bilan tirez-vous de la vacation d’août ?

C’est une édition qui a été particulièrement forte. Arqana a su parfaitement orchestrer l’ensemble, avec un format efficace, une forte prospection et une grande présence internationale. Il faut saluer cette réussite. Par ailleurs, les éleveurs français ont bénéficié d’un juste retour sur leurs investissements importants, après une période difficile liée au Covid.

Ce sont deux étalons de Darley – Shamardal (Giant’s Causeway) et Dubawi (Dubai Millennium) – qui terminent en tête par le chiffre d’affaires et la moyenne lors de cette vente. D’autres jeunes sires de Darley tirent leur épingle du jeu. Night of Thunder (Dubawi) a des statistiques hors normes, 22 % de gagnants de stakes par partants avec sa première génération en piste. Et ses yearlings se sont vendus à une moyenne de 224.000 €, alors qu’ils ont été conçus à 25.000 € la saillie. Comme Shamardal et Dubawi, Night of Thunder a été proposé à un prix très accessible à une période de sa carrière, ce qui a donné un coup de pouce exceptionnel à beaucoup d’éleveurs. La montée en puissance des fils de Shamardal et de Dubawi au haras est tout à fait impressionnante. Et c’est un apport de sang différent et très précieux pour l’élevage européen.

Les premiers Blue Point (Shamardal) ont été très bien accueillis, avec sept vendus pour une moyenne de 132.857 €. Cracksman (Frankel) fait sensation avec ses premiers 2ans, et ses yearlings se sont logiquement bien vendus, à 115.000 € de moyenne à partir d’un prix de saillie à 25.000 £. Too Darn Hot (Dubawi) est une perle rare : il a sailli le même nombre et la même qualité de juments en troisième et en première saison de monte. C’est un étalon avec un profil assez exceptionnel et sa production plaît énormément. Harry Angel (Dark Angel), Iffraaj (Zafonic) ou encore Territories (Invincible Spirit) ont vraiment fait plaisir aux éleveurs lors de cette vente. Puissent les acheteurs connaître le même succès en piste ! Plus généralement, je pense que notre parc d’étalons actuel est d’une qualité extraordinaire, nos jeunes nous laissent rêveurs et nos étalons établis sont signes de confiance.

D’une manière générale, Godolphin avec ses équipes est très engagé dans le développement et le soutien des courses en France.

Depuis les années 1980, Godolphin n’a cessé de soutenir les acteurs de ce sport. Nous avons une vision globale pour l’avenir du sport hippique et la France y a toute sa place.

Lors de la vente d’août, Godolphin est encore une fois tête de liste des acheteurs. La France est un grand pays producteur et c’est l’une des raisons qui nous a poussés à sponsoriser des épreuves ici ou encore à stationner de bons étalons au haras du Logis. Organisés par France Galop et Godolphin, les Trophées célèbrent le dévouement et l’engagement du personnel des courses et de l’élevage. Les courses du 16 août à Deauville étaient nommées en l’honneur de chaque catégorie. N’oublions pas le Godolphin Flying Start, qui a monté un formidable programme de formation où beaucoup de jeunes Français sont passés.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.