<span class="highlightSearchResult">Auctav</span> fait son nid

Institution / Ventes / 31.08.2022

Auctav fait son nid

Auctav et le haras des Rouges Terres avaient déjà montré savoir organiser une vente en présentiel : depuis six ans, une vente de trotteurs est organisée sur le site (magnifique !) de Louis Baudron, et la semaine dernière, près de 180 trotteurs sont passés sous le feu des enchères, avec un top price à 460.000 €. Mercredi, l'agence organisait sa toute première vente obstacle, avec un catalogue d'une centaine de lots, yearlings, 2ans, 3ans, chevaux à l'entraînement et poulinières. Avec un top price à 200.000 €, un chiffre d'affaires de 1.433.300 €, un taux de vendus un peu faible à 56 %, un prix moyen de 23.100 € et un médian de 13.500 €, les résultats sont encourageants, avec des ajustements nécessaires pour faire de ce rendez-vous un vrai point de convergence. Louis Baudron, président d'Auctav, a commenté : « Le bilan est globalement satisfaisant, mais on sent que cette vente est perfectible : c'est normal, c'était la première ! C'est un bon début, qu'il va falloir pérenniser, avec certainement une sélection plus resserrée. Il faut que l'on étudie à froid quelles catégories ont eu plus de mal à être valorisées. Auctav était déjà bien implanté en obstacle grâce aux ventes flash, mais une vente comme celle-ci, c'est encore autre chose. Notre vente de trotteurs n'a pas connu le succès immédiatement. C'est le fruit d'un vrai travail ! » Arnaud Angéliaume, directeur général, a ajouté : « La population d'obstacle a encore besoin de nous découvrir, mais je pense que nous avons prouvé lors de cette première nos capacités d'organisation et d'accueil. En face des lots importants, nous avons su attirer les acheteurs correspondants. Cette vente correspond à un besoin, sa date est bien choisie. Il va falloir travailler à quelques ajustements pour que la vente s'inscrive dans le calendrier de l'obstacle. Nous n'avions pas d'objectifs chiffrés à proprement dit : les chiffres ne disent pas tout. Il faut avant tout capter le ressenti des acheteurs et des vendeurs. Nous avons posé les fondations avec cette première. Rendez-vous l'année prochaine ! »