Fasig-Tipton Saratoga Sale : quatre millionaires et tous les indicateurs à la hausse !

International / 09.08.2022

Fasig-Tipton Saratoga Sale : quatre millionaires et tous les indicateurs à la hausse !

Lundi soir, lors de la première session de Fasig-Tipton Saratoga, le marché haut de gamme aux États-Unis a confirmé sa puissance. Quatre yearlings ont trouvé preneur à plus d’un million de dollars – comme l’année dernière au cours des deux sessions – et tous les indicateurs sont à la hausse. Ainsi, le chiffre d’affaires a progressé de 14,4 % à 28,93 millions (28,28 M€) avec un prix moyen qui s’est fixé à 419.275 $ (411.500 €) et le taux de vendus est en hausse de 80,2 %, en forte progression sur 2021. Le marché a été très dense avec quinze acheteurs différents pour les seize yearlings adjugés à plus de 500.000 $. Le président de Fasig-Tipton, Boyd Browning, a déclaré : « Nous avons vécu une session électrique et l’indicateur le plus important est le taux de vendus, dans une vente très sélective comme celle de Saratoga. Ce taux est réellement impressionnant. »

Le top price pour un Uncle Mo

C’est à 1,5 million (1,47 M€) que Terry Finley de West Point Thoroughbreds et Woodford Racing ont eu le dernier mot pour ce top price par Uncle Mo (Indian Charlie) et l’inédite Secret Sigh (Tapit), demi-sœur du top miler japonais Mozu Ascot (Frankel). Le poulain est élevé par Summer Wind Farm (Jane Lyon), qui a gardé une part du poulain. Il y a trois ans, à la même vente, West Point et Woodford avaient formé une association avec d’autres propriétaires, dont Jane Lyon, pour un yearling millionnaire. Ce dernier n’est autre que Flightline (Tapit), invaincu et favori de la Breeders’ Cup Classic (Gr1).

Un Justify pour Coolmore

Michael Wallace a signé le bon, agissant pour Coolmore, à 1,1 million (1,07 M€) pour un Justify (Scat Daddy), demi-frère de trois gagnants. Les deux autres millionnaires sont par le champion sire Into Mischief (Harlan’s Holiday). Pour son premier déplacement à Saratoga, l’entraîneur japonais Hideyuki Mori a acheté un frère du sprinter Shoplifted, placé de Gr1 à trois reprises, élevé par Newtown Anner Stud. Spendthrift Farm, en association avec Cypress Creek, a posé une enchère d’un million pour le premier produit de la double lauréate de Gr3 Teresa Z (Smart Strike). Comme cela a été le cas pour le top price, les éleveurs Vinnie et Teresa Viola de St. Elias Stables ont gardé une part du poulain.

Un No Nay Never aux États-Unis

Le seul poulain européen de la première session était un No Nay Never (Scat Daddy), demi-frère du double gagnant de Gr2 à 2ans et du placé – au niveau classique – Ivawood (Zebedee). Le courtier Stephen Hillen est monté à 425.000 $ (417.000 €) pour s’en porter acquéreur agissant pour le propriétaire américain Dean Reeves. Ce dernier a connu son heure de gloire dans la Breeders’ Cup Classic (Gr1) avec Mucho Macho Man (Macho Uno). Le propriétaire avait acheté 420.000 € à la breeze up Arqana une pouliche par Cracksman (Frankel), qui est déjà aux États-Unis.