À Fasig-Tipton, un yearling sur dix a atteint un prix à sept chiffres !

International / 10.08.2022

À Fasig-Tipton, un yearling sur dix a atteint un prix à sept chiffres !

Chez Fasig-Tipton, pas moins d’un yearling sur dix a été adjugé un million de dollars où plus… C’est la parfaite démonstration du concept de la vente boutique. Fasig-Tipton Saratoga proposait un catalogue de petite taille (216 yearlings) : 179 sont passés sur le ring et 143 ont trouvé acquéreur (79,8 %) pour un chiffre d’affaires de 66,95 millions de dollars (65,54 M€), un prix moyen de 468.217 $ (458.350 €) et médian à 375.000 $. Il s’agit de trois records. Le chiffre d’affaires est en hausse de 6,6 % sur le record établi en 2018. Le prix moyen a dépassé de 12,7 % la barre fixée en 2019. Quant au prix médian, il est de 7,1 % supérieur à ceux de 2019 et 2021. Mais ce qui interpelle réellement, c’est le nombre de millionnaires : quatorze, soit un sur dix ! L’année dernière, à Keeneland en septembre, 888 yearlings étaient proposés lors des quatre sessions des books 1 et 2. Et 664 avaient été vendus pour seulement 15 millionnaires. Soit un sur quarante-cinq.

Un top price par Gun Runner pour Peter Brant et Coolmore

Les millionnaires représentent chiffre d’affaires de 19,7 millions (19,28 M€). Soit presque 30 % de la somme globale. Parmi eux, six ont été achetés par des associations de propriétaires. C’est le cas du top price, un poulain par Gun Runner (Candy Ride). Cet étalon compte déjà cinq gagnants de Gr1 avec sa première génération de 3ans, une promotion de 127 produits conçue à 70.000 $ (68.500 €). Peter Brant et Coolmore ont eu le dernier mot à 2,3 millions (2,25 M€) pour un de ses fils, le deuxième produit de la gagnante de Gr1 à 2ans Heavenly Love (Malibu Moon). L’association entre West Point Thoroughbred, Woodford Racing et 3C Stable s’est assurée, pour 2 millions (1,95 M€), le top price des pouliches. Il s’agit d’un produit de Curlin (Smart Strike) qui n’est autre que la sœur de First Captain, gagnant de Gr3 et cheval de Gr1 en puissance, élevée par le grand chef de cuisine Bobby Flay. Bob Baffert a quant à lui déniché pour 1,8 million (1,76 M€) une pouliche par Quality Road (Elusive Quality), adjugée à son ami courtier Donato Lanni. Alors qu’une autre association, formée par Jeff Drown, fera courir un Curlin issu de la lauréate de Gr1 Angela Renee (Bernardini) qui a fait monter les enchères à 1,75 million (1,71 M€).

Deux Into Mischief pour le Japon

Outre le top price, Coolmore a acheté en association avec Peter Brant un Justify (Scat Daddy) lors de la première session. Les Irlandais sont aussi les acquéreurs du deuxième millionnaire par Gun Runner, élevé par Earle Mack, pour 1,4 mllion. Les acheteurs japonais ont frappé une deuxième fois, toujours sur le champion sire Into Mischief (Harlan’s Holiday). Lundi, l’entraîneur Hideyuki Mori avait déboursé un million pour un poulain. Et mardi, c’est Kohki Maeda, de la famille de North Hills, qui s’est porté acquéreur pour 1,2 million (1,18 M€) d’une pouliche issue de la gagnante des Test Stakes (Gr1) Paola Queen (Flatter). L’an dernier, son frère avait enregistré le top price à 2,6 millions sur le même ring.

Wayne Lukas, le regard tourné vers l’avenir

Wayne Lukas fêtera ses 87 ans au début du mois de septembre. Cette année, le célèbre entraîneur américain a retrouvé l’euphorie des Grs1 grâce à la pouliche Secret Oath (Arrogate) qui a remporté les Kentucky Oaks. The Coach, comme il est désormais surnommé, a toujours le regard tourné vers l’avenir. Ainsi, il a acheté pour ses clients cinq yearlings, dont un millionnaire, un Medaglia d’Oro (El Prado), frère du deuxième de la Breeders’ Cup Juvenile (Gr1) Anneau d’Or, qui a fait monter les enchères à 1,35 million (1,32 M€). Le propriétaire est BC Stables, une association entre le Texan John Bellinger et le californien Brian Coelho, qui a déjà cinq 2ans chez Lukas, dont la prometteuse Summer Promise (Uncle Mo). Le binôme a acheté également un Munnings (Speightstown) et un Into Mischief au même prix (425.000 $). Wayne Lukas a terminé son shopping avec une Arrogate (Unbridled’s Song) et un American Pharoah (Pioneerof the Nile) pour son client, John Napoli. L’entraîneur a annoncé qu’il serait également actif à Keeneland septembre. Parmi les yearlings qu’il a achetés, si un se révèle assez bon pour gagner le Kentucky Derby (Gr1), Wayne Lukas fera alors tomber un record. Le plus vieil entraîneur gagnant de ce classique est Art Sherman. Il avait 77 ans lorsque son California Chrome (Lucky Pulpit) s’est imposé à Churchill Downs en 2014. Le premier samedi de mai 2024, Wayne Lukas aura 88 ans.     

LE TOP 10 DE LA VENTE DE YEARLINGS DE SARATOGA (FASIG-TIPTON)

Lot Sexe Père Mère Vendeur Acheteur Prix ($)
202 M Gun Runner Heavenly Love Gainesway Agent IV White Birch Farm & M.V. Magnier 2.300.000
126 F Curlin America Stone Farm Agent West Point/Woodford Racing/3c Stable 2.000.000
213 F Quality Road Ithinkisawapudycat Lane's End Agent D. Lanni, Agent 1.800.000
127 M Curlin Angela Renee Taylor Made Sales Agency Agent LXXXVII M. Ryan, Agent 1.750.000
68 M Uncle Mo Secret Sigh Lane's End Agent West Point & Woodford Racing, L.E.B., Agent 1.500.000
186 M Gun Runner Flag Day Denali Stud Agent I M.V. Magnier 1.400.000
114 M Medaglia d'Oro Walk Close Four Star Sales Agent D. Wayne Lukas, pour J. Bellinger 1.350.000
173 M Constitution Dothraki Sea Lane's End Agent Mayberry Farm 1.250.000
150 F Into Mischief Paola Queen Gainesway Agent VII Kohki Maeda 1.200.000
78 M Justify Slews Golden Rule Warrendale Sales Agent IV M. Wallace, Pour M.V. Magnier 1.100.000