LE MAGAZINE : Un Groupe sur trois pour les juniors de Ballydoyle

Magazine / 05.08.2022

LE MAGAZINE : Un Groupe sur trois pour les juniors de Ballydoyle

LE MAGAZINE

Un Groupe sur trois pour les juniors de Ballydoyle

Aidan O’Brien a remporté cette année huit Groupes sur les vingt-trois ayant eu lieu en Europe chez les 2ans, soit plus d’un tiers… Depuis qu’il est installé à Ballydoyle, soit vingt-sept saisons, cela n’était arrivé qu’à une seule reprise ! C’était en 2016 lorsque les futurs lauréats de Gr1 Caravaggio (Scat Daddy), Brave Anne (War Front), Roly Poly (War Front) ou encore Churchill (Galileo) avaient trouvé leur jour avant le premier samedi d’août. Trois autres, mais d’un moindre niveau, les avaient rejoints sur la liste. En fin de saison 2016, le score d’Aidan O’Brien était monté à dix-sept Groupes chez les 2ans, dont cinq Grs1. Le record de Ballydoyle est de vingt et un Groupes pour 2ans (huit Grs1) en une année, en 2017, mais la meilleure cuvée reste la saison 2001, lorsqu’Aidan O’Brien pouvait compter sur son fer de lance Johannesburg (Hennessy), sur Rock of Gibraltar (Danehill), Quarter Moon (Sadler’s Wells), High Chaparral (Sadler’s Wells), Hawk Wing (Woodman) ou encore Ballingarry (Sadler’s Wells). Aidan O’Brien avait tellement de bons 2ans que, en fin de saison, il avait envoyé Sholokhov (Sadler’s Wells) à San Siro pour remporter le Gran Criterium, à l’époque encore Gr1 ! Son total fut alors de vingt Groupes dont onze Grs1. Il faut noter aussi qu’en 2001, beaucoup de courses pour les 2ans n’avaient pas le label Groupe, attribué plus tard.

Par Franco Raimondi

La super année de No Nay Never

Cette année, la réussite des juniors de Ballydoyle s’explique par celle de No Nay Never (Scat Daddy). Coolmore, après le titre de Champion First Crop Sire décroché en 2018 par le jeune étalon, avait décidé d’augmenter son tarif de 25.000 à 100.000 €. Cela avait débouché sur un carnet de bal de meilleure qualité avec une génération de cent trente et un juniors, dont soixante-trois ont trouvé preneurs aux ventes pour un prix moyen de 213.103  (le double par rapport à 2020). Les trois 2ans gagnants de Groupe de Coolmore sont tous passés aux ventes. Meditate, qui a remporté le Fillies’ Sprint et les Albany (Grs3), a coûté 360.000 € à Deauville. Blackbeard, le lauréat des Marble Hill (Gr3) et du Prix Robert Papin (Gr2), a été déniché 270.000 Gns (337.500 €) lors de la vente de foals de décembre de Tattersalls. Enfin, Little Big Bear, qui a survolé les Anglesey Stakes (Gr2), a été acquis à Deauville pour 320.000 €.

Ces trois voisins de boxes ont remporté cinq Groupes, alors que la magnifique Statuette (Justify), qui a brillé dans les Airlie Stud (Gr2), est un pur produit maison. Elle est par Justify, fils de Scat Daddy tout comme No Nay Never. Les autres gagnants de Groupe sont Never Ending Story (Dubawi), élevée Coolmore, et The Antarctic (Dark Angel), acheté 750.000 Gns (938.000 €) à Tattersalls. La superpuissance irlandaise n’a jamais beaucoup investi sur les produits de Dark Angel mais un frère du dragster Battaash était un joli pari comme futur étalon. S’il gagne le Darley Prix Morny (Gr1), c’est fait…

Les premiers Havana Grey cartonnent

No Nay Never a eu une autre gagnante de Groupe de la génération 2020, la pouliche Trillium, impressionnante dans les Molecomb Stakes (Gr3) à Glorious Goodwood. Malgré cela, dans le classement des pères de 2ans par gains en Europe avant les courses de vendredi, No Nay Never était… deuxième, tout proche de la révélation Havana Grey (Havana Gold) qui compte vingt-huit gagnants en Europe (plus un, le Godolphin Yakushima, qui a gagné lors de ses débuts au Japon) sur une première génération de cent quinze produits. La cote de Havana Grey pour le titre de Champion First Crop Sire avait fondu après les premières semaines mais ce n’est pas encore gagné ! Derrière l’étalon de Whitshbury Manor Stud, Sioux Nation (Scat Daddy) mène la chasse avec dix-neuf gagnants, dont quinze en Angleterre et Irlande, et l’anglaise Sydneyarms Chelsea lui a offert un premier succès black type mardi à Deauville dans le Prix Six Perfections (Gr3).

Les autres étalons de première génération ayant déjà eu un gagnant de Groupe sont Tasleet (Showcasing) qui, parmi ses soixante-neuf juniors, peut compter sur Bradsell, le lauréat des Coventry (Gr2) et favori des Phoenix Stakes (Gr1), ainsi que l’américain Justify. Ceux qui ont déjà un gagnant black type sont six avec la surprise Cracksman (Frankel) : il avait fait ses débuts le 19 octobre de ses 2ans ! Le double lauréat des Champion Stakes (Gr1) n’a pas le profil pour produire précoce, mais sa pouliche Dance in the Grass a fait un vrai truc dans les Star Stakes (L) à Sandown.

Courir très tôt fait mal aux jeunes chevaux ?

Cette année on a eu droit à un coup spécial. Persian Force (Mehmas), le gagnant de la première course de l’année pour les 2ans en Angleterre, les célèbres Brocklesby Stakes à l’affiche le 26 mars, a remporté les July Stakes (Gr2). La pouliche Bottle of Bubbles (Cotai Glory) a fait ses débuts gagnants encore plus tôt dans le Prix du Premier Pas, le 20 mars, à Lyon-Parilly et après la première course française pour les 2ans la pensionnaire de Florian Guyader s’est imposée à San Siro dans le Premio Primi Passi (Gr3), même nom que le Prix du Premier Pas mais en italien et au pluriel.

Les gagnants de Groupe individuels de la génération 2020 en Europe sont vingt et un et, parmi eux, dix ont découvert les couleurs avant la fin avril. Le deuxième 2ans entraîné en France qui a gagné un Groupe, le Fabre Belbek (Showcasing), a fait ses débuts le 13 avril à Chantilly dans une course remportée par la Murphy Manhattan Jungle (Bungle Inthejungle), deuxième mardi dans le Prix de Cabourg (Gr3). Il ne faut pas courir un Sea the Stars dans le Prix du Premier Pas, d’accord… Mais les juniors ne sont pas élevés pour rester peinards dans leur box !

Date Course Gr Dist. Gagnant/e Père Propriétaire Entraîneur Débuts

15 mai Fillies Sprint 'f) 3 1 200 Meditate No Nay Never Coolmore A. O’Brien 10 avril

21 mai Marble Hill 3 1 200 Blackbeard No Nay Never Coolmore A. O’Brien 8 avril

14 juin Coventry 2 1 200 Bradsell Tasleet Victorious Racing A. Watson 21 mai

15 juin Queen Mary (f) 2 1 000 Dramatised Showcasing Clipper Logistics K. Burke 29 avril

16 juin Norfolk 2 1 000 The Ridler Brazen Brau Steve Bradley R. Fahey 23 avril

17 juin Albany (f) 3 1 200 Meditate No Nay Never Coolmore A. O’Brien

19 juin Prix du Bois 3 1 200 Belbek Showcasing Nurlan Bizakov A. Fabre 13 avril

25 juin Railway 2 1 200 Shartash Invincible Spirit S.A. l’Aga Khan J. Murtagh 10 avril

26 juin Airlie Stud (f) 3 1 200 Statuette Justify Coolmore A. O’Brien 28 mai

30 juin Primi Passi 3 1 200 Bottle of Bubbles Cotai Glory Theresa Marnane F. Guyader 20 mars

7 juillet July 2 1 200 Persian Force Mehmas Amo Racing R. Hannon 26 mars

8 juillet Duchess of Cambridge (f) 2 1 200 Mawj Exceed and Excel Godolphin S. bin Suroor 14 mai

9 juillet Superlative 2 1 400 Isaac Shelby Night of Thunder Manton Thbreds B. Meehan 31 mai

16 juillet Anglesey 3 1 260 Little Big Bear No Nay Never Coolmore A. O’Brien 10 avril

17 juillet Robert Papin 2 1 200 Blackbeard No Nay Never Coolmore A. O’Brien 8 avril

21 juillet Silver Flash (f) 3 1 400 Never Ending Story Dubawi Coolmore A. O’Brien 22 mai

21 juillet Tyros 3 1 400 Proud and Regal Galileo Coolmore D. O’Brien 26 juin

23 juillet Princess Margaret (f) 3 1 200 Lezoo Zoustar M. Chan & A. Rosen R. Beckett 11 juin

26 juillet Vintage 2 1 400 Marbaan Oasis Dream Cheik Ahmed Al Maktoum C. Fellowes 13 mai

27 juillet Molecomb 3 1 000 Trillium No Nay Never Rockliffe Stud R. Hannon 17 juin

28 juillet Richmond 2 1 200 Royal Scotsman Gleneagles Fitri Hay P. & O. Cole 7 mai

2 août Six Perfections (f) 3 1 400 Sydneyarms Chelsea Sioux Nation Cornthorp Bl. Et Sydney Arms C. Hills 31 mai

2 août Cabourg 3 1 200 The Antarctic Dark Angel Coolmore A. O’Brien 21 avril