#Raceandcare

Le Mot de la Fin / 11.08.2022

#Raceandcare

Le Lion-d’Angers et Granville dimanche dernier, Aurillac et Mauron cette semaine en attendant La Teste ou encore Deauville d’ici la fin du mois d’août. C’est pour l’instant l’un des enseignements de l’année au niveau institutionnel : la grande chaîne de mobilisation orchestrée par la Fédération nationale autour du bien-être équin est un franc succès. Ainsi, au 1er août, ce sont quelques 54 hippodromes contre 37 l’an passé qui ont répondu présent en ayant organisé ou en organisant prochainement un Prix #Raceandcare. À cela s’ajoutent, en fonction des hippodromes, des dispositifs riches et variés : mise en avant de structures de reconversion (Au-delà des Pistes, Passerelle et la Fédération française pour la reconversion, etc.), visites guidées, démonstration de polo ou horseball, exposition de photos en partenariat avec l'Ifce, massage équin, etc. Avec plus d’une vingtaine d’événements organisés, il n’y a pas que l’été qui a été placé sous le signe du #Raceandcare puisqu'à la rentrée, et grâce aux packs scolaires envoyés aux sociétés de courses par la Fédération, ce sera au tour de la jeune génération (des classes de CE2 à la sixième) d’être sensibilisée à "l’engagement des acteurs des courses en faveur du bien-être équin".