Les cantines de Deauville (3/3) : les découvertes

Courses / 12.08.2022

Les cantines de Deauville (3/3) : les découvertes

Deauville, Trouville et ses alentours sont riches en restaurants. En privilégier un est un choix qui peut vite se révéler cornélien ! Alors, rien que pour vous, Jour de Galop livre ses meilleures adresses. Pour cette troisième et dernière partie, nous vous proposons nos trois plus belles découvertes de la saison.

Le Key West, la nouvelle star sur la plage de Blonville

Key West

Promenade des Planches, 14910 Blonville-sur-Mer

Sur la plage de Blonville-sur-Mer, le Key West a retrouvé une seconde jeunesse grâce à Clarie Feral-Akram, cheffe de l’établissement, et Raphaël Le Conan, directeur de salle. Dans le monde de la cuisine, Clarie Feral-Akram n’est pas la première venue. Après avoir fait une école de commerce, la jeune femme a changé de voie et a appris son nouveau métier chez Ferrandi, l’école de gastronomie française. Elle a fait ses armes chez Joël Robuchon et chez William Ledeuil, entre autres, avant d’ouvrir notamment un restaurant à Kaboul, en Afghanistan, et de devenir la cheffe du préfet de Paris. Au Key West, Clarie Feral-Akram propose une cuisine de la mer et de la terre. Et dans l’assiette, c’est une véritable claque ! L’entrecôte sur l'ardoise est belle et la cuisson est maîtrisée. Sa saveur est relevée et arrondie grâce à un beurre maître d’hôtel généreux, une salade d’herbes et une belle sauce aux poivres. Côté mer, ne passez pas à côté de la friture de calamar à partager (ou pas) et du homard, emblème du restaurant. « Je venais beaucoup ici avec mon fils Thomas. À l’époque, c’était plus une cabane de plage qu’un restaurant et j’ai eu l’opportunité de pouvoir l’acheter pendant le confinement. Le concept est un bar de plage où on se sent bien ! On y mange des tapas et on y boit des cocktails entre amis. Nous cuisinons des produits frais. Il y a toujours une ardoise qui vient compléter la carte, selon l’inspiration des chefs. Nous fermons le 11 novembre et ouvrons le 1er avril. J’ai également ouvert un hôtel-restaurant à Belleville qui s'appelle le Babel Hôtel, et une boutique rue des bains : Les Toqués du Terroir. C’est 100 % normand. Nous ne travaillons qu’en direct avec les producteurs. J’ai développé cette activité avec ma meilleure amie. Elle était journaliste à Paris et elle a changé de vie pendant le confinement. »

La nouvelle formule des Affiches

Les Affiches

6 Rue de Paris, 14360 Trouville-sur-Mer

Autrefois, pour pouvoir dîner aux Affiches, il fallait s’y prendre bien à l’avance ! Le restaurant de la rue de Paris était l’un des plus courus de Trouville-sur-Mer. Il faut dire que son côté intimiste, sa décoration avec les affiches de l’artiste Savignac, sa vue sur la mer et ses délicieux plats de poisson faisaient le bonheur des touristes comme des locaux. Aujourd’hui, Les Affiches se réinventent. C’est désormais un bar à vin et à tapas. Et plus question de réserver ! En cuisine, c’est toujours Jeremiah Quesnel, qui a fait ses armes aux Vapeurs notamment. Mais c’est désormais accompagné uniquement de son épouse et d’un extra qu’il tient la barre. « Cela fait 11 ans que je suis là. Avant, je travaillais avec mon frère. Et au bout de huit ans, il a décidé de faire autre chose. J’avais aussi la lassitude de toutes ces années de restauration pure et dure et le problème lié au personnel. J’ai donc pris le problème dans l’autre sens en réduisant la masse salariale. Notre formule a changé mais nous proposons quand même une carte cuisinée, qui change souvent, avec des produits régionaux. Ici, il faut manger les tartares de poisson. Aujourd’hui c’est le saumon, mais cela peut être du thon, du bar, un ceviche… Niveau vin, nous avons 80 références avec une sélection de dix verres qui changent régulièrement. Nous essayons de travailler en direct avec les vignerons. Il y a des vins bios, des vins nature, entre autres. Désormais, plus question de réserver. Les gens viennent à la "cool" et c’est bien mieux comme ça. En semaine, nous ne sommes ouverts que le soir, et le week-end midi et soir. Notre jour de repos est le mercredi. Avant, Les Affiches, c’était une crêperie vieillotte. Il fallait vraiment se projeter ! »

Un petit détour à Beaumont-en-Auge chez le chocolatier Patrick Bradfer

1 Rue de la Libération, 14950 Beaumont-en-Auge

C’est l’adresse la mieux gardée du pays d’Auge… Il n’y a même pas d’enseigne sur la devanture de la boutique en colombage bleu. Autant dire qu’il faut avoir l’œil pour trouver la chocolaterie de Patrick Bradfer. Ne comptez pas non plus vous y rendre en semaine. C’est à ce moment-là que Patrick Bradfer confectionne ses petits "bijoux" en chocolat pour les vendre à partir du vendredi et jusqu’au dimanche. Autodidacte, reconnu maître chocolatier par ses pairs, Patrick Bradfer est un artisan hors norme. Il manie le chocolat avec un profond savoir-faire et sélectionne les meilleurs cacaos du monde pour nous apporter un pur bonheur gustatif.