Prix Calendar Bikes - Prix de Lisieux (Inédites) : Bolivie avec de la marge

Courses / 04.08.2022

Prix Calendar Bikes - Prix de Lisieux (Inédites) : Bolivie avec de la marge

Deauville, jeudi

Jolie pouliche alezane, Bolivie (Exceed and Excel) a signé de plaisants débuts victorieux dans le Prix Calendar Bikes - Prix de Lisieux (Inédits). L’impression visuelle est moins saisissante que celle laissée par Bodyman (Territories) dans le Prix de Tancarville mais la course des pouliches a eu beaucoup plus de rythme : plus de deux secondes séparent le temps global réalisé par les pouliches par rapport aux poulains. Bolivie n’a pas eu le parcours le plus aisé : toujours parmi les premières, elle a constamment eu le nez au vent et s’est montrée un peu brillante. Au moment de sprinter, elle a été assez immature, elle a flotté un peu mais elle s’impose finalement avec assurance, sans être vraiment inquiétée par la bonne fin de course d’Andzoff (Zoffany), qui a fini fort le long du rail extérieur et échoue à une demi-longueur. Ascagne (Siyouni), attentiste, est troisième à trois longueurs.

Encore immature

Bolivie porte les couleurs du haras d’Étreham, qui a acheté la pouliche à Goffs, moyennant 90.000 €, alors qu’elle était foal. Le haras entre ainsi dans une belle souche Ammerland, celle (notamment) de Borgia (Acatenango). La pouliche est entraînée par Christophe Ferland, lequel a commenté : « C’est bien. Elle est encore très immature mais elle ne fait que progresser. Je suis ravi ! Elle est arrivée ici, à Deauville, il y a une dizaine de jours : le fait d’être sur place aussi tôt a certainement aidé à ce qu’elle passe un cap et elle a pu galoper sur la ligne droite le matin. Mais on voit qu’elle flotte une fois devant, elle manque encore de maturité. Elle devrait franchir encore des paliers : nous allons cependant y aller pas à pas avec elle, et ne surtout pas brûler les étapes ! Nous allons lui trouver une Classe 2. Le matin, elle avait montré de la vitesse mais elle n’est pas encore totalement venue. Les 1.200m sont parfaits pour elle, je ne pense pas qu’elle fera plus de 1.400m. »

Issue d’une sœur de Burma Sea

Elevée par Kildaragh Stud, Bolivie est une fille d’Exceed and Excel (Danehill) et de Burma Sun (Rip Van Winkle). Le haras d’Étreham a déboursé 90.000 € pour l’acheter foal à Goffs. Bolivie est le deuxième produit de sa mère, qui a aussi donné le 3ans War in Heaven (Exceed and Excel), gagnant de deux courses sur les 1.200m de la fibrée de Lingfield en début d’année. La jument a un yearling par Phoenix of Spain (Lope de Vega) et est suitée d’une femelle par Pinatubo (Shamardal).

Burma Sun est une sœur de Burma Sea (Lope de Vega), deuxième en France du Prix Finlande (L) et qui a donné Devil (Siyouni), lequel avait montré des moyens à 2ans en remportant le Prix Éclipse (Gr3) et en se classant deuxième du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2). Il avait d’ailleurs débuté victorieusement dans le Prix de Tancarville, le pendant pour les mâles du Lisieux. Burma Sun est aussi une sœur de Burma Gold (Java Gold), gagnant du St Léger italien (Gr3) et deuxième du St Léger allemand (Gr3). Toujours sous la deuxième mère, Bougainvillea (Acatenango), on retrouve Bay of Poets (Lope de Vega), gagnant du Prix Pelleas (L) en 2017, ou encore Bionic Woman (Lope de Vega), troisième du Prix Coronation (L), ainsi qu’Angel Power (Lope de Vega), gagnant des Pride Stakes (Gr3). Bougainvillea est une fille de Britannia (Tarim) et est donc une propre sœur de Borgia.

 

 

 

Danzig

 

 

Danehill

 

 

 

 

Razyana

 

Exceed and Excel

 

 

 

 

 

Lomond

 

 

Patrona

 

 

 

 

Gladiolus

BOLIVIE (F2)

 

 

 

 

 

 

Galileo

 

 

Rip Van Winkle

 

 

 

 

Looking Back

 

Burma Sun

 

 

 

 

 

Acatenango

 

 

Bougainvillea

 

 

 

 

Britannia

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 14”10

De 1.000m à 600m : 23”94

De 600m à 400m : 11”75

De 400m à 200m : 11”19

De 200m à l’arrivée : 11”70

Temps total : 1’12”68

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.