Prix Charles de Veauce (Classe 2) : Wild Sweetheart franchit un nouveau palier  

Courses / 10.08.2022

Prix Charles de Veauce (Classe 2) : Wild Sweetheart franchit un nouveau palier  

Mercredi, Vichy

Lauréate du Prix Christiane Head (Maiden), le 19 juillet, sur cette même piste, Wild Sweetheart (Bobby's Kitten) remporte la deuxième course de sa carrière pour la Team Hogdala A.B., Giovanni Rosadoni et Frédéric Bardin. Très bien sortie des stalles de départ, Wild Sweetheart a rapidement été placée en pole position par son jockey, Sébastien Maillot. Tout au long du parcours, la pouliche de Manon Scandella-Lacaille s’est montrée très professionnelle, à l’écoute de son partenaire. Une fois bien équilibrée, elle a pu être cadencée pour contrer avec assurance les diverses attaques. Se montrant lutteuse, Wild Sweetheart s’impose finalement d’un peu plus d’une longueur devant Lorenzo de Medici (Territories) qui l’a longtemps menacée. Une courte tête plus loin, Talismania (The Grey Gatsby) confirme ses bonnes premières sorties en complétant le podium.

Du black type en fin d’année 

Jointe par téléphone après la victoire de sa pensionnaire, Manon Scandella-Lacaille nous a dit : « Wild Sweetheart monte un échelon après avoir bien gagné son maiden. C’est une pouliche que nous avons respectée mais qui reste un peu délicate. Elle a beaucoup gagné en maturité et, aujourd’hui, elle est récompensée de son travail. Il ne faut pas la contrarier en course, et Sébastien la connaît suffisamment bien pour appliquer cette méthode. Précédemment, la pouliche était arrivée à Vichy un peu fraîche et je pense que c’est pour cela qu’elle avait consommé durant le parcours. Elle a un port de tête assez particulier, donc nous avons l’impression qu’elle tire beaucoup mais, finalement, pas tant que cela. Aujourd’hui, elle courait un plus rapproché, ce qui représentait un coup de poker avec le voyage et ces fortes chaleurs. Mais elle avait bien encaissé sa course précédente, donc il fallait tenter notre chance ! Pour la suite, nous allons la laisser tranquille et, comme nous en avons discuté avec les propriétaires, la préparer éventuellement à une Classe 1 avant d’essayer de lui donner du blak type en fin d’année pour qu’elle ait sa place à l’élevage. » Sébastien Maillot a déclaré au micro d’Équidia : « Nous sommes bien partis et, au bout de deux foulées, j’ai compris que personne ne voudrait aller devant. C’est une pouliche qui sait s’adapter à toutes les tactiques. Aujourd’hui, elle s’est montrée assez détendue, ce qui n’avait pas été le cas précédemment. Elle a bien accéléré et s’est montrée lutteuse. Je pensais être battu car Christopher Soumillon est arrivé très vite, mais la mienne donne tout ce qu’elle a et a démontré beaucoup de courage pour repartir ! »

Dans du terrain plus souple, ce ne sera pas la même jument

Lauréate pour sa deuxième sortie, Talismania (The Grey Gatsby) a remporté le Prix Olivier Lecerf à Aix-les-Bains. Ce mercredi, elle confirme sa qualité en accrochant la troisième place. Nicolas Bellanger, son mentor, s’est exprimé au micro d’Équidia : « La jument court très bien pour sa troisième sortie. Elle est encore immature et elle était rallongée aujourd’hui. Je ne suis pas inquiet, elle a une belle marge de manœuvre. Toute la course, elle a répété ce que nous voyons le matin. Au passage de route, j’étais assez confiant, elle avait une belle action, posée sur la main de son jockey. Je pense toutefois que dans ce terrain-là, elle est moins percutante. Sur un sol plus souple et lorsqu’elle sera un peu plus endurcie, ce ne sera pas la même… »

Une petite-fille de Red Roses Story

Élevée par ses propriétaires, la Team Hogdala A.B, Wild Sweetheart est une fille de Bobby's Kitten (Kitten's Joy), étalon chez Lanwades en Angleterre. Sa mère, Independent Rose (Mount Nelson), a été achetée 5.500 € à la vente d’élevage d’Arqana en 2020. En deux sorties, elle n’est jamais parvenue à s’imposer. Wild Sweetheart est son deuxième gagnant après Inviting Rose (Free Eagle), lauréate d’une course en Suède.

La deuxième mère, Red Roses Story (Pink I), a remporté quatre courses dont l’édition 1996 du Prix Royal-Oak (Gr1). Elle a également conclu deuxième des Prix Exbury (Gr3), Lord Seymour et Belle de Nuit (Ls). Red Rose Story est la mère de cinq gagnants outre-Manche dont deux en obstacle. Wild Sweetheart provient de la souche de Ribocco (Ribot) et Ribero (Ribot).

 

 

 

El Prado

 

 

Kitten's Joy

 

 

 

 

Kitten's First

 

Bobby's Kitten

 

 

 

 

 

Forestry

 

 

Celestial Woods

 

 

 

 

Celestial Bliss

WILD SWEETHEART (F3)

 

 

 

 

 

 

Rock of Gibraltar

 

 

Mount Nelson

 

 

 

 

Independance

 

Independent Rose

 

 

 

 

 

Pink

 

 

Red Roses Story

 

 

 

 

Roses for the Star