Prix Danièle Cazenave (Classe 2) : Viatore, un succès après quelques sueurs froides !

Courses / 08.08.2022

Prix Danièle Cazenave (Classe 2) : Viatore, un succès après quelques sueurs froides !

La Teste-de-Buch, lundi

« Nous sommes allés très vite ! Certes, le poulain est un peu sur la réserve en début de course mais le rythme a été costaud. Dans la dernière ligne droite, je n’ai pas pu faire le tour des autres car je n’avais pas spécialement de ressources. Mais, une fois qu’il a commencé à se faufiler entre ses adversaires, Viatore a enclenché ! Ensuite, une fois en tête, il m’a fait comprendre que le boulot était fini (rires). » En selle sur Viatore (Siyouni), un élève et représentant de la Scea haras de Saint Pair, Jean-Bernard Eyquem s’est posé pas mal de questions tout au long de la course comme il l’a expliqué à Equidia à sa descente de cheval ! Sorti nonchalamment des stalles, le pensionnaire de Jean-Claude Rouget a longtemps été pointé à plus d’une dizaine de longueurs de l’animatrice et supplémentée, Bon Appétit (Kendargent), qui a donné beaucoup de rythme à la course ! Parvenant tout de même à recoller au peloton, sans pour autant donner l’impression d’avoir beaucoup de ressources à la sortie du dernier tournant, le pensionnaire de Jean-Claude Rouget a commencé à changer de vitesse lorsqu’il s’est faufilé entre ses rivaux. Passant de la dernière à la première place en quelques foulées, Viatore s’est repris une fois en tête, parvenant néanmoins à garder l’avantage jusqu’au bout. Derrière lui, Bon Appétit a fait preuve de beaucoup de courage pour revenir saisir la deuxième place, à une demi-longueur. Une tête plus loin, Save Your Breath (Bated Breath) complète le podium.

Viatore prenait part à sa troisième sortie dans le Danièle Cazenave (Classe 2). Après avoir débuté victorieusement sur la distance de 1.900m au Bouscat, le 14 mai, il avait été revu un mois et demi plus tard à Lyon-Parilly. Se classant deuxième pour son premier essai sur le mile de Cantilena (Dubawi), une élève et représentante de Godolphin, Viatore avait visiblement été desservi par le terrain collant proposé ce jour-là. Au vu du style de cette victoire, lundi, il a le profil d’un poulain qui pourrait être rallongé avec brio.

Un frère d'Intégrant

Élevé par le haras de Saint-Pair, Viatore est un fils de Siyouni (Pivotal), étalon des Aga Khan Studs. Sa mère, Via Manzoni (Monsun), a gagné ses deux premières courses à 2ans à Chantilly, sur 1.200m et 1.400m, et s’est classée troisième l’année suivante du Prix Vanteaux (Gr3). Au haras, elle a donné Intégrant (Frankel), vainqueur du Prix Lyphard (L). Viatore est le troisième gagnant de sa mère. Cette dernière a aussi une 2ans, Via Uli (Shamardal), et elle a été saillie par Galiway (Galileo) cette année.

La deuxième mère, Via Milano (Singspiel), a gagné à 2ans le Prix des Réservoirs (Gr3). Elle est mère ou grand-mère de huit black types, dont Via Ravenna (Raven’s Pass), gagnante du Prix Imprudence (Gr3) et deuxième du Prix Rothschild (Gr1). Ou encore Via Medici (Medicean), lauréate du Prix de Lieurey (Gr3) et mère d’Admire Mars (Daiwa Major), lauréat du Hong Kong Mile, de la NHK Mile Cup et de l’Asahi Hai Futurity (Grs1). 

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Siyouni

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Sichilla

 

 

 

 

Slipstream Queen

VIATORE (H3)

 

 

 

 

 

 

Königsstuhl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Via Manzoni

 

 

 

 

 

Singspiel

 

 

Via Milano

 

 

 

 

Salvinaxia