Prix des Marettes (Inédites) : Kelina, les origines, le modèle et le talent

Courses / 06.08.2022

Prix des Marettes (Inédites) : Kelina, les origines, le modèle et le talent

Deauville, samedi

« Avant la course, j’ai dit à son propriétaire que cela faisait longtemps que je n’avais pas touché une pouliche comme elle », a dit Carlos Laffon-Parias après la victoire de Kelina (Frankel) dans le Prix des Marettes (Inédites). La représentante de l’écurie Wertheimer & Frère a fait impression. Un peu tendue au rond de présentation, elle a été très plaisante en piste. Belle pouliche, elle est partie comme une balle et s’est retrouvée en tête de la course. Mais Maxime Guyon a pu reprendre et a mis tout le monde au pas. Dans la ligne droite, Kelina a envoyé un uppercut à ses adversaires, avec un partiel canon des 400 aux 200m : 10”94. Nous lui décernons une JDG Rising Star. Kelina devance Shalromy (Shalaa) – précédée également de bruits flatteurs – de trois longueurs. La pouliche a eu un parcours en épaisseur, un peu brillante. La troisième place revient à Ardent (Frankel), propre sœur de Raclette (Frankel). Contrainte d’effectuer les grands boulevards tout le long de la course, Ardent se classe bonne troisième, à une longueur et demie.

Vers l’Aumale

Jolie pouliche, née dans la pourpre, Kelina a beaucoup de choses pour elle. De retour au rond des vainqueurs, elle était encore sur l’œil, appelant ses copines. Mais, en piste, elle a eu un bon comportement, sachant se reprendre et respirer après un départ volant. Carlos Laffon-Parias a dit : « Le matin, elle montrait de très belles choses. Et elle confirme l’après-midi. Quand on pense avoir une bonne pouliche, c’est important de courir face à de bons éléments et je suis très content d’entendre que la deuxième et la troisième sont très estimées ! Nous avions prévu d’attendre dans le parcours mais elle a pris deux longueurs à tout le monde à la sortie des boîtes. Maxime a ensuite pu reprendre, il l’a respectée tout le long de la course. Nous devrions la revoir à Longchamp dans le Prix d’Aumale (Gr3). »

Shalromy, estimée

Shalromy n’avait pas le plus gros pedigree au départ du Prix des Marettes mais des bruits très flatteurs couraient sur elle – comme sur beaucoup d’autres pouliches au départ ! La représentante de SL Family Racing (Alexandre Gianotti) avait le 12 sur 12 dans les stalles et elle n’a pu bénéficier d’un parcours idéal. Son entraîneur, Christophe Ferland, nous a dit : « Je suis vraiment satisfait de la performance de la pouliche. Malheureusement, nous subissons son mauvais numéro de corde dès le départ et son jockey, Anthony Crastus, n’a pas eu trop d’autre choix que de se retrouver en troisième épaisseur dans le parcours. Mais, dans la dernière ligne droite, elle a vraiment bien soutenu son effort. Honnêtement, je pense que Shalromy est une toute bonne pouliche ! Pour la suite, je pense que nous allons d’abord essayer de lui faire gagner son Maiden, je n’ai pas encore vraiment étudié le programme en détail. J’en profite pour féliciter la famille Wertheimer pour cette victoire… »

Ardent à revoir

Des bruits très flatteurs accompagnaient également la candidature d’Ardent, qui ne peut renier sa grande sœur Raclette, lauréate des Marettes l’an passé. Nantie du 9 sur 12 dans les stalles, elle n’a jamais pu être cachée par Olivier Peslier, évoluant le nez au vent en quatrième épaisseur pendant tout le parcours. Si l’on en croit le tracking, elle a effectué 11,22 mètres de plus que la gagnante, là où Shalromy en a parcouru 6,58 de plus. Il faudra la revoir. Représentant en France de Juddmonte, Claude Beniada nous a dit : « Nous sommes ravis de ses débuts. Elle a très bien couru. C’est une pouliche prometteuse. »

Une fille d’Incahoots

Élevée par l’écurie Werheimer & Frère, Kelina est une fille de Frankel (Galileo), étalon de Juddmonte, et d’Incahoots (Oasis Dream). Cette dernière avait débuté sa carrière pour son éleveur, George Strawbridge, avant d’être achetée 420.000 Gns par les Wertheimer & Frère à Tattersalls, à la fin de son année de 3ans. Incahoots avait montré un peu de moyen à ce moment-là et ses nouveaux propriétaires l’ont gardée à l’entraînement à 4ans. Ce qui s’est révélé être un bon choix puisqu’elle a remporté le Prix Saônois (L) pour sa première sortie sous ses nouvelles couleurs et l’entraînement de Freddy Head. Pierre-Yves Bureau, qui gère les intérêts de l’écurie Wertheimer & Frère, nous a expliqué : « Incahoots descend d’une vieille famille Wertheimer ! Mais nous n’avions plus d’éléments de cette souche au haras et nous avons saisi l’occasion de la réintroduire chez nous en l’achetant. C’est une jolie et bonne pouliche, qui a gagné une Listed sous nos couleurs. Quand nous l’avons achetée, la souche avait encore pris du relief avec Dream Clover (Oasis Dream) et We Are (Dansili). Kelina a toujours été une très belle pouliche : l’an dernier, elle était vraiment l’une de nos plus belles yearlings. Cela fait très plaisir de la voir gagner ainsi. Incahoots a un yearling par Lope de Vega et, comme nous étions ravis du croisement avec Frankel, qui nous a donné Kelina, nous sommes retournés à l’étalon : elle a donc un foal par Frankel et est pleine de l’étalon. »

Kelina est le troisième produit d’Incahoots, dont un autre produit a couru : il s’agit d’Ansilia (Dansili), gagnante de deux courses sur 1.600m et qui a décroché son black type en prenant la troisième place du Prix Petite Étoile - Fonds Européen de l’Élevage (L). La deuxième mère est In Clover (Inchinor), gagnante du Prix de Flore (Gr3) et magnifique poulinière : on lui doit We Are, gagnante du Prix de l’Opéra (Gr1), mais aussi With You (Dansili), lauréate du Prix Rothschild (Gr1), et le champion stayer Call the Wind (Frankel), qui a remporté le Cadran (Gr1). Outre ces trois lauréats de Gr1 et Incahoots, In Clover a aussi donné Dream Clover, gagnante du Prix de Saint-Cyr (L), et In Crowd (Dubawi), deuxième du Grand Prix du Nord et du Prix Nureyev (Ls). La troisième mère est la Wertheimer Bellarida (Bellypha), gagnante du Prix de Royaumont (Gr3).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Frankel

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Kind

 

 

 

 

Rainbow Lake

KELINA (F2)

 

 

 

 

 

 

Green Desert

 

 

Oasis Dream

 

 

 

 

Hope

 

Incahoots

 

 

 

 

 

Inchinor

 

 

In Clover

 

 

 

 

Bellarida

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 33”56

De 1.000m à 600m : 27”03

De 600m à 400m : 12”40

De 400m à 200m : 10”86

De 200m à l’arrivée : 11”35

Temps total : 1’35”20