Prix du Logis - Catégorie Personnel d’Écurie (Classe 2) : Future History, un sacré caractère !

Courses / 16.08.2022

Prix du Logis - Catégorie Personnel d’Écurie (Classe 2) : Future History, un sacré caractère !

Deauville, dimanche

Lauréat d’une Classe 3 le 1er juillet à Clairefontaine, Future History (Showcasing) a été capable de doubler la mise mardi à Deauville dans le Prix du Logis - Catégorie Personnel d’Écurie (Classe 2), non sans donner du fil à retordre à Clément Lecœuvre ! Après un bon départ, le représentant de la succession de Khalid Abdullah a galopé en quatrième position dans le dos de son compagnon de casaque Media Stream (Frankel). Dans la ligne droite, il a progressé en pleine piste. Et au moment de passer Media Stream, Future History s’est mis à pencher sur sa droite. Malgré les efforts de son jockey, il n’a jamais été en ligne, et ce  jusqu’au poteau. Sans cela, il est certain que Future History se serait imposé avec beaucoup plus de marge. Une courte encolure plus loin, Jupyra (Le Havre) réalise une très bonne rentrée. Elle est deuxième, une tête devant Media Stream.

Un grand cheval qualiteux

Dès ses débuts dans le Prix Juigné (Inédits), Future History avait montré de la qualité. Il se serait même imposé lors de sa deuxième sortie à Compiègne s’il n’avait pas fait un gros écart en pleine piste à Compiègne. Neuvième d’un maiden à Chantilly, le cheval a bénéficié d’un long break, puis a fait une rentrée victorieuse à Strasbourg. Le 8 mai, il a doublé la mise sur cet hippodrome. Bien qu’il soit délicat dans la phase finale, Future History devrait certainement bien vieillir. Étant hongre et capable de bien faire sur 1.800m et 2.000m, le cheval pourrait même avoir le profil pour voyager cet hiver. Après la course, Henri-François Devin, son entraîneur, nous a confié : « Quand il prend l’avantage un peu trop tôt, il peut avoir des réactions un peu bizarres ! Mais il a quand même des moyens car finalement, il le fait facilement. S’il n’avait pas penché, il aurait gagné avec plusieurs longueurs d’avance. Nous avons vraiment essayé de lui redonner confiance en passant par la province. En dernier lieu, à Clairefontaine, il a bien couru dans un lot supérieur. Finalement, sa seule contre-performance, c’était à Saint-Cloud. Mais après la course, sa prise de sang n’était pas bonne. Future History a toujours montré des moyens. Il est toutefois très immature. C’est un très grand cheval. D’ailleurs, il dort dans le plus grand box de l’écurie : il fait la taille de deux boxes ! Heureusement que j’en ai un car il ne rentrerait pas dans un logement plus petit. Je vais regarder le programme et aviser pour la suite. »

Sa grand-mère est gagnante de Gr1 aux États-Unis

Élevé par Juddmonte Farms, Future History est un fils de l’étalon de Whitsbury Manor Stud Showcasing (Oasis Dream) et de Likelihood (Mizzen Mast), lauréate de son maiden à 2ans, sur le mile de Chepstow. Pour le moment, la poulinière a eu six produit et Future History est son seul gagnant. Présenté en début d’année à la vente de mixte de février chez Tattersalls, elle a été achetée 1.000 Gns par Moyns Park Stud. Likelihood a un yearling par Havana Gold (Teofilo). Sa deuxième mère, Light Jig (Danehill), est gagnante des Yellow Ribbon Stakes (Gr1) et du Beverly Hills Handicap (Gr2). En France, elle avait pris la deuxième place des Prix de la Seine, de Thiberville et de Maisons-Laffitte (Ls). Cette dernière a notamment donné cinq black types dont Seek Again (Speightstown), gagnant de l'Hollywood Derby (Gr1, 2.000m). C'est aussi la famille de Nashmeel (Blushing Groom), gagnante du Prix d'Astarté (Gr2) et deuxième du Prix Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois, du Yellow Ribbon Invitational Handicap et des Matriarch Stakes (Grs1).

 

 

 

Green Desert

 

 

Oasis Dream

 

 

 

 

Hope

 

Showcasing

 

 

 

 

 

Zafonic

 

 

Arabesque

 

 

 

 

Prophecy

FUTURE HISTORY (H4)

 

 

 

 

 

 

Cozzene

 

 

Mizzen Mast

 

 

 

 

Kinema

 

Likelihood

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Light Jig

 

 

 

 

Nashmeel

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’05’’52

De 1.000m à 600m : 26’’03

De 600m à 400m : 12’’46

De 400m à 200m : 11’’67

De 200m à l’arrivée : 12’’15

Temps total : 2’07’’83