Prix Jurietti (Classe 2) : Allada retrouve son terrain de prédilection

Courses / 17.08.2022

Prix Jurietti (Classe 2) : Allada retrouve son terrain de prédilection

Vichy, mercredi

« Quel plaisir d’avoir pu la retrouver ! Allada a retrouvé le niveau qu’elle avait pu nous montrer en fin d’année dernière ! Je pense donc que nous allons bien rigoler avec cette pouliche d’ici à la fin de la saison. À présent, je vais essayer de lui trouver une Listed réservée aux pouliches sur 2.400m… » S’il y a bien un homme qu’Allada (Sea the Moon) a rendu heureux après sa victoire dans le Prix Jurietti (Classe 2), c’est son entraîneur, Tin Donworth, qui était fou de joie lorsque nous l’avons appelé après la course ! Après avoir remporté sa première Listed avec Ocean Vision (U S Navy Flag), dans le Prix de la Vallée d’Auge, l’entraîneur irlandais installé au centre d’entraînement de Chantilly voit la forme de ses pensionnaires se maintenir. Il faut dire qu’Allada a certainement une place importante dans son cœur… Après avoir débuté sa carrière par une victoire dans des conditions dantesques, le 21 octobre à Deauville, dans le Prix de Hotot-en-Auge (Inédites), l’élève et représentante de Kirsten Rausing n’avait pas eu la chance de refouler une piste pénible qu’elle apprécie tant. Cinquième du Prix Pénélope (Gr3) en début de saison, Allada avait été quelque peu décevante à deux reprises par la suite.

Mais mercredi, le terrain mesuré lourd (4,7) a fait toute la différence ! En plus d’être munie d’un bonnet, elle découvrait également la distance de 2.400m en compétition. Se montrant la plus rapide au départ, Allada a été reprise par son jockey, Cristian Demuro. Trouvant que le rythme n’était pas assez élevé en tête de course, ce dernier a finalement pris la décision d’installer sa partenaire seule en tête dans le premier tournant. Bien détendue, elle a rapidement été attaquée par Avenue Niel (Helmet) à l’entrée de la ligne droite. Engagée dans une vive lutte avec la pensionnaire de Mikel Delzangles, Allada a mis son cœur sur la piste pour la repousser jusqu’au bout ! Ne pouvant rivaliser, Avenue Niel est deuxième à une courte tête. À trois quarts de longueur, Courtesy Call (The Grey Gatsby) s’octroie la troisième place aux dépens du favori, Zanndabad (Iffraaj), finalement quatrième.

Enfin le terrain souple !

Tim Donworth a ajouté au sujet d’Allada : « Honnêtement, on a passé tout l’été à attendre des pistes profondes… Mais, lorsque j’ai vu que le terrain était annoncé à 4,7 ce matin, j’ai tout de suite été beaucoup plus confiant ! Je pense que le bonnet l’a peut-être un peu calmée. Elle a presque toujours couru au niveau Classe 2 donc il n’y a jamais vraiment eu beaucoup de partants, et encore moins de rythme. C’est pour cette raison qu’Allada donne l’impression d’être toujours allante. » Lauréat de trois des quatre premières courses de la réunion, le pilote vainqueur, Cristian Demuro, a complété : « Parfois, cela ne se passe pas comme nous le souhaitons. Son entraîneur m’avait demandé de la monter en étant cachée. Mais, comme je suis sorti vite des stalles, j’étais déjà en tête de course ! Je l’ai reprise, mais la course n’allait pas assez vite et je n’ai pas eu d’autre choix que d’aller devant. Elle a bien respiré dans le parcours. Allada a été attaquée de bonne heure, mais elle a su bien repartir. Elle s’est montrée courageuse sur un terrain qu’elle aime tant. »

La souche d’Aussie Rules

Élevée par Kirsten Rausing, Allada est une fille de Sea the Moon (Sea the Stars), étalon à Lanwades Stud, le haras de la propriétaire et éleveuse de la pouliche. La mère, Algarade (Green Desert), a gagné trois courses : un Maiden au mois de décembre de ses 2ans et deux handicaps à 4ans, sur 2.000m et 2.100m. Allada est son troisième gagnant. Elle a une yearling par Time Test (Dubawi). La deuxième mère, Alexandrine (Nashwan), a gagné trois courses. Au haras, on lui doit de bons éléments de tenue : Alambic (Cozzene), gagnante de cinq handicaps consécutifs sur des distances de tenue et deuxième des Service Stakes (L, 3.200m), mais aussi Allannah Abu (Dubawi), vue dans les handicaps et qui a décroché son black type en Norvège, se classant troisième du Jockeyklubbens Avelslopning (L, 2.400m), et Kingston Mines (Archipenko), qui a gagné un Gr2 sur 2.800m à 4ans en Afrique du Sud. La troisième mère est Alruccaba (Crystal Palace) qui, au haras, a donné Last Second (Alzao), lauréate des Nassau Stakes et des Sun Chariot Stakes (Grs2) et mère d’Aussie Rules (Danehill), gagnant de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Alruccaba a aussi donné Alouette (Darshaan), à qui l’on doit Albanova (Alzao), double gagnante de Gr1 en Allemagne sur 2.400m à 4ans, ainsi qu’Alborada (Alzao), double lauréate des Champion Stakes (Gr1).

 

 

 

Cape Cross

 

 

Sea the Stars

 

 

 

 

Urban Sea

 

Sea the Moon

 

 

 

 

 

Monsun

 

 

Sanwa

 

 

 

 

Sacarina

ALLADA (F3)

 

 

 

 

 

 

Danzig

 

 

Green Desert

 

 

 

 

Foreign Courier

 

Algarade

 

 

 

 

 

Nashwan

 

 

Alexandrine

 

 

 

 

Alruccaba