Rathasker Stud Phoenix Sprint Stakes (Gr3) : Go Bears Go, un poulain dur taillé pour la Forêt

International / 06.08.2022

Rathasker Stud Phoenix Sprint Stakes (Gr3) : Go Bears Go, un poulain dur taillé pour la Forêt

The Curragh (IE), Samedi

Les trois livres de surcharge n’ont pas empêché Go Bears Go (Kodi Bear) de remporter son troisième Groupe dans les Rathasker Stud Phoenix Sprint Stakes (Gr3), samedi, au Curragh. Le représentant d’Amo Racing et Omnihorse ne connaît qu’une façon de courir : devant et méchant. Il est sorti des stalles de départ comme un V2 et, bien aidé par les œillères australiennes, il n’a jamais laissé ses rivaux l’inquiéter. La pouliche Ano Syra (Kodiac) est bien venue un instant sur la ligne de Go Bears Go mais ce dernier a placé une seconde accélération pour s’imposer d’une franche longueur alors que l’autre pouliche, Sacred Bridge (Bated Breath), décrochait la troisième place. L’entraîneur du gagnant, David Loughnane, adore son sprinter : « C’est un cheval facile et il adore cette piste du Curragh : il a couru trois fois pour deux succès de Groupe et une troisième place dans les Phoenix Stakes (Gr1). Certes, il avait déçu dans la Commonwealth Cup (Gr1), non sans excuses car il était dans le mauvais couloir. C’est un poulain très courageux qui pourrait monter sur un ring avec Mike Tyson… Pour l’instant, je pense le présenter dans un Gr2 richement doté, à Kentucky Downs, et ensuite, pourquoi pas, dans le Prix de la Forêt… »

La souche de Benbatl

Go Bears Go, élevé par Micheal Ryan, a été déniché par le spécialiste des breeze up Robson Aguiar pour 50.000 £ (62.500 €) à la vente de yearlings de Tattersalls Ireland puis revendu 150.000 Gns (183.386 €) à la Craven Breeze Up. C’est le seul gagnant de Groupe issu de Kodi Bear (Kodiac), qui a donné six lauréats black types sur 150 produits de ses deux premières générations. Son tarif est monté de 6.000 à 15.000 € cette année. La mère, In Dubai (Giant’s Causeway), a remporté une course à Doncaster et elle a produit cinq autres gagnants, dont Earth Drummer (Dylan Thomas) et le bon sprinter de 4ans Oo de Lally (Vadamos), qui ont atteint un rating à trois chiffres. In Dubai est une demi-sœur de Nahrain (Selkirk), qui a remporté le Prix de l’Opéra (Gr1) et les Flower Bowl (Gr1) aux États-Unis avant de donner naissance au triple lauréat de Gr1 Benbatl (Dubawi), qui a démarré sa carrière d’étalon chez Big Red Farm au Japon. La deuxième mère, Bahr (Generous), a gagné les Ribblesdale Stakes (Gr2) et s’est classée deuxième des Oaks (Gr1) et troisième des Irish Oaks (Gr1).