Shadwell (côté vendeur)

Le Mot de la Fin / 04.08.2022

Shadwell (côté vendeur)

C’est une première. Mais ce n’est pas une raison pour s’en réjouir. Dix yearlings de Shadwell sont au catalogue du book 1 de Tattersalls. Il s’agit d’une étape supplémentaire dans la grande restructuration mise en place par Angus Gold et son équipe pour redimensionner Shadwell après le décès de son fondateur, le cheik Hamdan Al Maktoum. La tâche n’est pas facile. Mais un grand travail de sélection a été rapidement effectué… Et avec beaucoup d’efficacité ! Dans les dix éditions du book 1 de 2011 à 2020, Shadwell a acheté 151 yearlings pour un total de 54,56 millions de guinées (68,49 M€). Cette année, l’entité propose en tant que vendeur deux poulains et huit pouliches. Les mâles sont par Too Darn Hot (Dubawi). L’un d’eux remonte à la souche de Lope de Vega (Shamardal) et l’autre est issu d’une sœur de la classique Tarfasha (Teofilo). Parmi les pouliches on trouve deux Sea the Stars (Cape Cross), deux Kingman (Invincible Spirit), dont une fille de la gagnante du Prix de la Porte Maillot (Gr3) Efaadah (Dansili). On trouve également une Dubawi (Dubai Millennium), issue d’une demi-sœur du classique Awtaad (Cape Cross), une Lope de Vega, demi-sœur de Efaadah et de la malheureuse Alrahma (Shamardal), une Siyouni (Pivotal) issue d’une fille de la classique Ghanaati (Giant’s Causeway) et une Dark Angel (Acclamation), deuxième produit de la gagnante de Groupe Muraaqaba (Dubawi). Chez les pur-sang arabes, la réduction d’effectif a suscité un très grand engouement…