En régions : Strasbourg se met au vert

Courses / 22.09.2022

En régions : Strasbourg se met au vert

Dimanche, en présence de nombreux élus, la Société des courses de Strasbourg a inauguré les derniers investissements réalisés sur son hippodrome. Si plusieurs projets sont terminés, d’autres sont déjà dans les tuyaux, comme nous l’a expliqué le président, Lucien Matzinger, également président du Conseil régional du Galop.

Dimanche 18 septembre, l’hippodrome de Hoerdt accueillait une réunion 100 % galop, dont le point d’orgue était le Grand Prix de la Région Grand Est - 12e Étape du Défi du Galop (L). Parmi les 1.500 personnes présentes figuraient bon nombre d’élus : la députée européenne et conseillère régionale Anne Sander, le sénateur et conseiller régional Claude Kern, le député Vincent Thiebaut, ainsi que le maire de Hoerdt et président de la Communauté des communes de la Basse-Zorn, Denis Riedinger. « Ces personnes sont venues inaugurer les derniers investissements réalisés sur notre hippodrome. Des projets que nous avions lancés juste avant la Covid mais qui avaient pris du retard et dont elles étaient parties prenantes. Que ce soit par la Fédération nationale ou les collectivités, le fait que nous soyons soutenus financièrement prouve tout l’intérêt qui est porté à notre hippodrome. Les investissements que nous menons se font successivement en faveur des différents utilisateurs du site. Ainsi, le projet réalisé entre 2012 et 2014 était principalement en faveur des professionnels. Nous nous sommes ensuite occupés, en 2018, plus spécialement des propriétaires, avec la création d’un salon qui leur est dédié. Les investissements inaugurés dimanche étaient constitués d’un "mix" pour les chevaux et pour le public ainsi que de travaux règlementaires. »

Une démarche éco-responsable

Au sujet des derniers investissements, celui qui est président de Strasbourg depuis 1996 poursuit : « Nous venons de procéder à la mise aux normes PMR des toilettes publiques de la buvette et de celles du restaurant panoramique. Cela termine le plan de mise aux normes de l’hippodrome pour l’accueil des personnes à mobilité réduite. Nous avons également procédé à la rénovation du système d’arrosage des pistes de course, avec un arrosage sélectif pour la piste de plat et pour celle d’obstacle. Cet arrosage permet de n’arroser que les pistes. Par exemple, le talweg du tournant de Reichstett n’est plus arrosé, cela contribue à l’effort de régulation de l’utilisation de l’eau. Un EPDM rouge a été mis en place dans le rond des balances pour la sécurité des chevaux. Les remises de prix vont pouvoir être mieux théâtralisées grâce au changement de la lice du rond des balances et la mise en place d’un podium. Nous sommes donc engagés depuis quelques temps dans une démarche éco-responsable. La prochaine étape sera, en 2023, de demander la labélisation EquuRES. Nous ne sommes pas loin de réunir les critères nécessaires pour obtenir ce label. »

Des efforts déjà reconnus

Lucien Matzinger qui, par ailleurs, est président du Conseil régional du galop, a ajouté : « Tous les travaux entrepris ces dernières années permettent à mon sens à Strasbourg d’occuper une place importante dans le paysage des hippodromes français. D’ailleurs, la reconnaissance vient de se manifester par le fait que nous allons récupérer l’an prochain une 12e réunion premium. Il est prévu que nous poursuivions encore nos efforts, notamment en offrant encore de meilleures conditions à nos entraîneurs installés sur le centre. À leur demande, nous voulons créer une ligne de steeple sur le centre. Pour le reste, nous allons nous pencher sur les problèmes d’évacuation d’eaux. Notamment dans la partie des boxes. »

Lucien Matzinger a reçu la médaille d’Officier du mérite agricole

Dimanche dernier, la belle réunion hippique s’est conclue par la cérémonie de remise de la médaille d’Officier du mérite agricole au président Lucien Matzinger par le sénateur Claude Kern. Lucien Matzinger a déclaré : « Je suis persuadé que je dois l’insigne que je viens de recevoir aux bons résultats actuels de la Société des courses, à son développement et à sa reconnaissance au plan national. À travers moi, c’est donc l’ensemble de la Société des courses qui est honoré. Je tiens à remercier tous les membres de la Société, les membres du Conseil d’administration, mais également les employés et toutes les personnes qui permettent la réussite des courses sur notre hippodrome. »