Et pour quelques kilos de plus...

Courses / 28.09.2022

Et pour quelques kilos de plus...

D’un côté, il y a la déception immense des entourages de chevaux risquant l’élimination dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. L’incompréhension des propriétaires de Verry Elleegant qui, logiquement, n’ont pas supplémenté leur vedette et doivent se rabattre sur le Qatar Prix Royallieu. La colère de Francis-Henri Graffard qui juge cette décision comme un signal très négatif envers les propriétaires étrangers susceptibles de placer des chevaux à l’entraînement en France. La désillusion de Jean-Michel Lebrun, copropriétaire de La Parisienne, qui envisage même d’arrêter là ses investissements dans les chevaux. La tristesse de Yann Lerner qui, avec son père Carlos, prépare sa pouliche depuis le printemps avec un seul objectif : l’Arc.

De l’autre côté, il y a une règle. Des ratings calculés par 21 handicapeurs des grands pays de courses, qui font leur métier avec objectivité et honnêteté. Qui, s’ils comprennent les réactions des éliminés, ont aussi la volonté d'expliquer leur travail. Parce que l’on ne peut juger que ce que l’on a assimilé.

Jour de Galop a donné la parole aux deux parties.