Fabrice Chappet : « La grande force d’Onesto, c’est son accélération ! »

Courses / 28.09.2022

Fabrice Chappet : « La grande force d’Onesto, c’est son accélération ! »

Onesto (Frankel), lauréat du Grand Prix de Paris (Gr1) sur le parcours de l’Arc, a confirmé qu’il était aussi performant sur 2.000m en se classant deuxième des Irish Champion Stakes (Gr1), à une demi-longueur de Luxembourg (Camelot). Avec son rating de 121, il se situe seulement à une livre du pensionnaire d’Adian O’Brien, et à deux de Vadeni (Churchill), le lauréat du Qatar Prix du Jockey Club, dont le représentant de Gérard Augustin-Normand avait pris la cinquième place, pénalisé par un mauvais numéro à la corde.

Fabrice Chappet, son entraîneur, nous a dit : « Il a réalisé une performance remarquable en Irlande, où il a trouvé une course régulière, ce qui lui a permis de placer son accélération, qui est sa grande force. Il a ainsi prouvé sa polyvalence, pouvant évoluer au meilleur niveau de 2.000m à 2.400m. Le poulain est bien rentré de sa course. Il a travaillé lundi matin sur les Réservoirs et ce dernier travail était très satisfaisant. Il aura l’avantage d’avoir gagné sur le parcours de l’Arc. Concernant le terrain, on espère, comme avec tout cheval de cette classe, une piste pas extrême, mais le régisseur de France Galop semble plutôt optimiste. Nous lui faisons confiance ! La décision de limiter le nombre de partants à vingt n’a pas dû être facile à prendre, avec le risque de laisser de côté des femelles comme Verry Elleegant et La Parisienne, qui auraient eu leur place au départ. Le tirage des numéros à la corde aura son importance, mais moins que sur le parcours du Jockey Club. La course sera sélective avec les chevaux japonais, il y aura l’open stretch : on doit pouvoir se sortir d’un numéro à l’extérieur. Enfin, il est prévu qu’Onesto reste à l’entraînement l’an prochain. »