Goffs Orby Sale : le C.A. a franchi la barre des cinquante millions

International / 29.09.2022

Goffs Orby Sale : le C.A. a franchi la barre des cinquante millions

Goffs Orby s’est achevée mercredi soir et le résultat est époustouflant. Pour la première fois depuis 2007, la vente boutique des yearlings en Irlande a franchi la barre de cinquante millions d’euros, se fixant à 50,35 millions. Tous les indicateurs sont en forte hausse par rapport à 2021 : le C.A. a progressé de 21 % et le prix moyen de 11 %, malgré une offre plus large. Si le record de 2006 (59,18 millions) a tenu, il faut rappeler que cette année-là, 601 lots étaient offerts, alors que dans les deux sessions de cette semaine ont été proposés 468 yearlings, dont 415 ont trouvé preneur au prix moyen de 121.368 €. Le résultat est encore plus impressionnant si l’on considère qu’un seul yearling, la sœur de Blackbeard (No Nay Never), a été adjugé pour un prix à sept chiffres (2,3 millions). Quatre autres ont dépassé les 500.000 €, dont un Ten Sovereigns (No Nay Never) acheté en fin de session par le courtier Jacob West, agissant pour Robert et Lawana Low. Il ira à l’entraînement chez Todd Pletcher aux États-Unis.

La Sportsman’s démarre fort avec une Ten Sovereigns

La Goffs Sportsman’s Sale, le book 2, a démarré de belle manière jeudi. Une pouliche par Ten Sovereigns a fait monter les enchères à 300.000 €, un prix de Goffs Orby, et a été adjugée à Rabbah Bloodstock et Kilfrush Stud. C’est une demi-sœur du sprinter black type Cadamosto (No Nay Never). Sur le coup de 18 h 30, avec plus de vingt yearlings encore à vendre, le C.A. a franchi le cap de cinq millions avec un prix moyen autour de 28.000 €, en hausse de 40 % sur 2021.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.