Peter Bradley : « Notre pouliche avait sa place dans le peloton et les parieurs le pensaient aussi »

Courses / 28.09.2022

Peter Bradley : « Notre pouliche avait sa place dans le peloton et les parieurs le pensaient aussi »

La Parisienne (Zarak) porte les couleurs de Peter Bradley, qui nous a dit : « Évidemment, c’est très décevant. Nous avions une pouliche qui avait sa place dans le peloton et les parieurs le pensaient aussi [entre 12 et 14/1 chez les bookmakers, ndlr]. Je comprends qu’il y ait des règles en place et qu’elles doivent être respectées. Mais j’aimerais savoir si cette règle est nouvelle. Car si je ne me trompe pas, il y a eu des Arcs à plus de vingt partants dans le passé. Je me faisais une joie de courir l’Arc dimanche. J’amène seize personnes avec moi aux courses et nous avions tellement hâte. Je compte malgré tout passer une bonne journée et soutenir La Parisienne dans le Prix de l’Opéra. Cela ne sert à rien de se plaindre, ce sont les courses. Mais c’est dommage : elle était au départ pour l’entraînement français. Je trouve que la situation n’a pas été bien gérée. »

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.