Prix Isopani (Haies) : Japon justifie l’estime de son entourage

Courses / 24.09.2022

Prix Isopani (Haies) : Japon justifie l’estime de son entourage

Prix Isopani (Haies)

Japon justifie l’estime de son entourage

Très beau poulain, assez grand, avec une tête expressive, Japon (Vision d’État) était le favori du Prix Isopani. Précédé d’une flatteuse réputation, le représentant de l’écurie Team Spirit, Jacques et Patrice Détré et François Nicolle a été monté en confiance par son jockey, Angelo Zuliani. Ce dernier l’a placé aux avant-postes avec un autre élément estimé, Juntos Ganamos (Martaline). Les deux poulains sont allés à une allure régulière. Entre les deux dernières haies, Juntos Ganamos a haussé le ton, profitant de la petite faute de Japon sur l’avant-dernier obstacle. Mais sur le plat, Japon est revenu attaquer Juntos Ganamos, lui prenant une demi-longueur d’avance. Uniquement monté aux bras, Japon a gardé sa demi-longueur au passage du poteau pour l’emporter avec de la marge. Très bon et beau poulain, né pour sauter, Japon décroche sa JDG Jumping Star. Juntos Ganamos conclut deuxième devant Jolibois (Karaktar), lequel a fait un bel effort en face, qu’il a prolongé à la fin pour prendre une nette troisième place. Autre représentant du tandem Team Spirit-Nicolle, Javelot (Cokoriko) est revenu finir plaisamment à la quatrième place devant Jeune Soldat (Martaline), allant en début de course et qui devrait être encore mieux sur une piste plus souple.

Un poulain estimé et professionnel

Entraîneur de Japon, premier, et de Javelot, quatrième, François Nicolle nous a confié : « Japon est un poulain estimé. Il a été très professionnel et j’ai bien aimé son comportement. Au départ, j’ai trouvé qu’il n’allait pas très vite, mais cela s’est décanté ensuite. Je suis aussi très content du comportement de Javelot qui est revenu finir quatrième car il ne nous montre pas cela le matin. Japon avait beaucoup travaillé au printemps puis nous l’avions renvoyé au repos. Il est très sérieux, c’est un poulain que j’aime bien. »

Le frère d’Ha La Land

Élevé par Thierry Cyprès, Japon est un fils de Vision d’État (Chichicastenango) et d’Avacapa (Fragrant Mix), septième pour sa seule sortie sur les haies d’Angers. C’est le frère de Ha La Land (Poliglote), gagnante du Haras d’Étreham Prix d’Iéna (L), trois fois placée de Groupe sur les haies et lauréate sur le steeple d’Auteuil. Après Japon, Avacapa a donné Lycie (Pour Moi), une yearling, et Mille et Une Vies (The Grey Gatsby), une foal.

La deuxième mère, Lettiland (Ragmar), s’est imposée en haies et en steeple à Auteuil et s’est classée troisième du Prix Rohan (L). Lettiland a donné Terre Neuve (Alberto Giacometti), gagnante des Prix Christian de Tredern (Listed à l’époque), Samaritain et troisième du Prix Dominique Sartini (L) et mère d’Hano de Loi (Jeu St Éloi), vainqueur du Prix Air Landais (L). Lettiland n’est autre que la sœur d’Ireland (Kadalko), mère d’Edgeoy (Saddler Maker), lauréat du Prix Heros XII (Gr3) et de Vicente (Dom Alco), double gagnant du Grand National écossais (Gr3), et de Maurice (Video Rock), deuxième du Prix Rigoletto (L).

Smadoun

Chichicastenango

Smala

Vision d’État

Garde Royale

Uberaba

Île d’Amour

JAPON (H3)

Linamix

Fragrant Mix

Fragrant Hill

Avacapa

Ragmar

Lettiland

Beveland

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.