Prix Kargal (Steeple-chase) : Bon Conseil monte en puissance

Courses / 29.09.2022

Prix Kargal (Steeple-chase) : Bon Conseil monte en puissance

Auteuil, jeudi

Bon Conseil (Balko) avait été la note du Prix Weather Permitting dans lequel il avait terminé fort à la deuxième place, pour ses débuts en steeple. Dans le Prix Kargal, le poulain de Manuel Martinez a confirmé sa dernière sortie en ouvrant son palmarès avec brio. Certes, Joyeuse d’Anjou (Feel Like Dancing) est tombée à la double barrière alors qu’elle avait des ressources. Mais Bon Conseil n’était pas loin d’elle et on sait qu’il possède une franche accélération.

Bien parti, le pensionnaire de Jérôme Delaunay a galopé d’abord derrière les animateurs, puis il est passé cinquième. Il a parfaitement sauté et s’est annoncé à l’entrée de la ligne droite. Dans la phase finale, il n’a fait que combler du terrain pour l’emporter d’une longueur et demie, avec de la marge. Poulain bien né et doué, Bon Conseil décroche sa JDG Jumping Star. Il aura une première chance dans le Prix Congress (Gr2), mais au-delà, il sera certainement encore mieux sur 4.400m. Castellet (Recorder) a montré un autre visage que lors de sa précédente sortie. Elle a longuement animé l’épreuve, faisant illusion pour la victoire. Elle s’est classée deuxième devant Speed Émile (Estejo), décevant. À sa décharge, lorsqu’il est entré en contact avec Joyeuse d’Anjou au premier passage de la double barrière, il n’a plus semblé lui-même, perdant du terrain. Contrairement à ses premières courses, le terrain a aussi considérablement changé et ça a pu jouer. L’imposant Okkido (Martaline) a fait une faute sérieuse à la plage d’Auteuil, étant arrêté ensuite. Il faudra aussi revoir Alcyone Rouge (Pastorius), prise en sandwich entre Speed Émile et Joyeuse d’Anjou à la double barrière, faisant chuter son jockey.

Fait pour Auteuil

Rencontré alors qu’il attendait le retour de ses protégés Bon Conseil et Jolicœur du Gouet (Jeu St Eloi), qui a fait tomber son jockey en fin de parcours, Jérôme Delaunay nous a déclaré : « C’est un très bon poulain et le terrain lourd lui convient pleinement. C’est un super sauteur. Il est fait pour Auteuil. C’est le vrai poulain pour le Prix Congress. Nous ferons peut-être l’impasse sur la prochaine préparatoire à ce Gr2 et nous courrons alors directement le Congress. Nous arriverons ainsi avec de la fraîcheur sur la bonne. Il a répondu présent lors de ses deux sorties en steeple à Auteuil, on le connaît par cœur. C’est un poulain qui est facile à entraîner, il est très professionnel. Il sera aussi très bien lorsque les distances s’allongeront à 4ans. Il a un très bon mental. Le matin, il est froid, c’est ce qui fait sa force. Nous discuterons de la suite avec son propriétaire. Je suis très déçu en revanche de Jolicœur du Gouet. Franchement, c’est un bon poulain, mais il faut tout remettre dans l’ordre. Il doit nous montrer mieux, beaucoup mieux. »

Le petit-fils de Quenta des Bordes

Élevé par Manuel Martinez, Bon Conseil est un fils de Balko (Pistolet Bleu), étalon au haras du Lion, et de Bahama (Gentlewave), cinquième sur les haies de Compiègne, à 4ans. Bon Conseil est le premier produit de sa mère, qui a eu ensuite Hope on Victory (Joshua Tree), une 2ans, et Mitidja (Ectot), une yearling. La deuxième mère, Quenta des Bordes (Bateau Rouge), a enlevé les Prix Fifrelet, Christian de l’Hermite et Gérald de Rochefort (L), tout en prenant huit places de Groupe en obstacle, dont une deuxième place dans le Prix La Périchole (Gr3). La troisième mère, Miss Berry (Cadoudal), n'a pas couru. Mais au haras, outre Quenta des Bordes, elle a donné Belle du Berry (Network), gagnante du Grand Steeple de Lyon (L), Utopie des Bordes (Antarctique), gagnante du Prix Maurice Gillois (Gr1), Victoire des Borde (Antarctique), lauréate du Prix Jean Stern (Gr2), et Darling des Bordes ** (Balko), deuxième du Prix La Périchole (Gr3). La quatrième mère est la bonne Gamine Royale (Garde Royale), gagnante du Prix Sagan (L). Gamine Royale est la mère d’Olivia des Bordes (Antarctique), gagnante du Prix Rigoletto (L), de Bossa Nova (Network), vainqueur du Prix Pierre et Jean-Marie Mercier, et de Lutin des Bordes (Épervier Bleu), double lauréat de Listed en cross à Merano. C’est la famille de Rollex Borget (Khalkevi), troisième du Prix Royal-Oak (Gr1).

 

 

 

 

Top Ville

 

 

Pistolet Bleu

 

 

 

 

Pampa Bella

 

Balko

 

 

 

 

 

Royal Charter

 

 

Ella Royale

 

 

 

 

La Main Heureuse

BON CONSEIL ** (H3)

 

 

 

 

 

 

Monsun

 

 

Gentlewave

 

 

 

 

Saumareine

 

Bahama

 

 

 

 

 

Bateau Rouge

 

 

Quenta des Bordes

 

 

 

 

Miss Berry

 

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.