Tattersalls Ireland September Yearling Sale : un marché très solide et en progression

International / 20.09.2022

Tattersalls Ireland September Yearling Sale : un marché très solide et en progression

Un vieil analyste disait que la perfection dans une vente, c’est un prix moyen et une médiane les plus proches possible. Mardi, sur le coup de 18 h, à Tattersalls Irlande, le prix moyen était de 32.287 € et la médiane de 27.000 €. Les deux indicateurs affichent une progression respective de 6 % et 15 % sur 2021, quand la vente s’était déroulée en livres. Le top price provisoire a été adjugé à Manor House Farm, c’est-à-dire John et Jess Dance, les propriétaires de Laurens (Siyouni) qui ont mis 110.000 € pour un poulain issu de la première génération d’Inns of Court (Invincible Spirit), demi-frère de deux placés de Groupe et sept gagnants. Il n’était encore jamais passé en vente, tout comme un poulain par Footstepsinthesand (Giant’s Causeway) adjugé 100.000 € à John Lavery. Il est issu de la gagnante black type en Italie Sciolina (Oratorio), qui a produit Some Respect (Gleneagles), deuxième du Gran Criterium (Gr2). Le bon update est arrivé par un autre demi-frère, le sprinter Erosandpsyche (Sepoy), qui s’est classé deuxième il y a dix jours dans les Flying Five (Gr1).

Histoires de pinhookers

Tattersalls Irlande est une vente qui réussit aux pinhookers. Michael Tallon avait payé 19.000 Gns (22.750 €) un fils d’Havana Gold (Teofilo) foal et il l’a revendu à 95.000 €. L’acheteur est le courtier Kevin Ross. Monksland Stables, c’est-à-dire Clodagh Hassett, son époux Tom et leurs trois enfants ont connu la réussite avec un poulain par Awtaad (Cape Cross). Ils l’avaient acheté 36.000 € et l’ont revendu 87.000 € à Peter & Ross Doyle pour Middleham Park Racing. Le propriétaire, Robert Ng, représenté par Ken Condon et Rupert Pritchard Gordon, s’est offert pour 80.000 € un fils d’Holy Roman Emperor (Danehill). Le propriétaire a connu une belle réussite avec un autre produit de l’étalon, le lauréat de Gr1 Romanised, qui officie au haras de Bouquetot. C’est pour le même prix que Manor House Stud a eu le dernier mot sur une pouliche par Mehmas (Acclamation), qui avait coûté 60.000 € à Grove Stud.