La génération dorée de Sumbe

Courses / 05.10.2022

La génération dorée de Sumbe

Trois jours après le succès de Belbek dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère, et celui de Souzak dans le Haras de Bouquetot - Critérium Arqana, la casaque de Nurlan Bizakov, l’homme de Sumbe, a brillé à Chantilly avec un autre 2ans. Après ses débuts tonitruants dans le Prix de Toutevoie, Padishakh est resté invaincu en se promenant dans une Classe 2 à Chantilly. Jean-Claude Rouget, qui l’entraîne, est allé au plus simple pour le fils de Wootton Bassett qui a sans doute les moyens de briller dès à présent au niveau black type. Mais l’objectif n’est pas là : pour Padishakh, on se projette déjà vers les classiques du printemps prochain. Nurlan Bizakov a beaucoup investi en France au cours des trois dernières années, avec l’achat du haras de Montfort & Préaux, puis celui du Mézeray, et a annoncé la semaine passée l’accord passé avec le prince Faisal pour stationner Mishriff sur notre sol dès 2023. Ces trois victoires sont à la fois une récompense de ses efforts financiers et une incitation à continuer dans cette voie !

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.