Prix Saussay (Classe 2) : Padishakh valide ses ambitions classiques pour 2023

Courses / 05.10.2022

Prix Saussay (Classe 2) : Padishakh valide ses ambitions classiques pour 2023

Chantilly, mercredi

Les jours se suivent et se ressemblent pour Nurlan Bizakov ! Après avoir vécu un superbe week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) grâce à ses deux représentants, Souzak (Kodiac), gagnant du Haras de Bouquetot - Critérium Arqana (Classe 2), et Belbek (Showcasing), lauréat du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), c’est au tour de Padishakh ** (Wootton Bassett) de dévoiler ses ambitions classiques ! En bon poulain, ce dernier confirme la belle impression laissée le jour de ses débuts victorieux, dans le Prix de Fontenoy (Inédits).

De la classe, beaucoup de classe !

Dès l’ouverture des stalles, le pensionnaire de Jean-Claude Rouget a assumé son statut de grandissime favori en venant se porter en tête de course. Mais avant d’aborder le dernier tournant, son jockey, Cristian Demuro, a laissé passer Ponty (Kendargent). Se retrouvant donc dans un dos, Padishakh a pu prendre un "bol d’air" avant de pénétrer dans la dernière ligne droite. Décalé à la hanche de ce dernier, à 500m de l’arrivée, Padishakh nous a ensuite laissé rêveur ! Prenant pas une, ni deux mais plus de cinq longueurs à ses rivaux, le beau poulain bai a dévoilé un nouvel éclair de classe. Derrière cet intouchable lauréat, Kings of Records (Sea the Stars) s’empare d’une nette deuxième place. Bon finisseur, Rising Blast (Ribchester) complète le podium, trois longueurs et demie plus loin.

Il a tout d’un bon poulain !

En charge de l’effectif à l’entraînement et de l’étalonnage de Sumbe, Mathieu Le Forestier, nous a déclaré : « Padishakh s’annonce comme un poulain particulièrement intéressant pour l’année prochaine ! Avant le coup, bon nombre d’observateurs étaient étonnés de voir que le poulain ne courait qu’une Classe 2. Mais nous faisons confiance à son entraîneur, Jean-Claude Rouget, qui préfère le ménager en vue des grands événements qui l’attendent l’année prochaine, à 3ans. Padishakh aurait franchement pu monter de catégorie suite à sa victoire de Longchamp mais nous préférons prendre notre temps... » Encore en selle, le jockey lauréat, Cristian Demuro, a ajouté sur Equidia : « À mon sens, Padishakh fait partie des chevaux les plus talentueux que j’aie eu l’occasion de monter cette année. Aujourd’hui, il le démontre pleinement, s’imposant aisément. C’est vraiment bien ce qu’il réalise ! Concernant son aptitude au terrain souple, les bons chevaux se sortent apparemment de tous les terrains (rires). J’aime beaucoup son action, son comportement d’avant et d’après course. En résumé, Padiskakh possède beaucoup de classe ! »

Un fils de Penny Lane

Élevé par le haras d'Étreham, l'écurie de Montlahuc et Riviera Equine, Padishakh a été présenté à la vente de yearlings d'août où il a été acheté 130.000 € par Sumbe S.A.S., l'entité de Nurlan Bizakov. C'est un fils de Wootton Bassett (Iffraaj), désormais stationné à Coolmore, et de Penny Lane (Lord of England), qui s'était imposée en débutant à 2ans, à Craon. Elle avait ensuite remporté le Prix des Sablonnets (L). À 3ans, Penny Lane a terminé troisième du Prix Cléopâtre (Gr3) et deuxième du Prix Occitanie (L). Padishakh est le premier gagnant de sa mère. Son premier produit, Snap Ambush (Almanzor), a pris deux places sur 1.600m et 2.000m en Angleterre. La poulinière a un yearling par Lope de Vega (Shamardal) et un foal par Persian King (Kingman). Elle est retournée à la saillie de cet étalon en 2022.

La deuxième mère, Peace Time (Surumu), a terminé deuxième d'une Listed en Allemagne et s'est imposée trois fois de 3ans à 4ans. Elle est la mère de onze vainqueurs dont Peace Royale (Sholokhov), lauréat du Schwarzgold Rennen et du Preis der Spielbank Hamburg (Grs3, 1.600m), Palmas (Lord of England), gagnante du Prix de Diane allemand (Gr1, 2.200m), Phiz (Galileo), deuxième des Park Hill Stakes (Gr2, 1.700m), et Peaceful Love (Dashing Blade), lauréate des FährhoferStutenpreis (Gr3, 1.600m). Cette dernière est notamment la mère de Pao Alto (Intello), vainqueur du Prix La Force (Gr3) et de l'Irish Thoroughbred Marketing Cup (Gr2 local).

 

 

 

Zafonic

 

 

Iffraaj

 

 

 

 

Pastorale

 

Wootton Bassett

 

 

 

 

 

Promo Dominie

 

 

Balladonia

 

 

 

 

Susquehanna Days

PADISHAKH ** (M2)

 

 

 

 

 

 

Dashing Blade

 

 

Lord of England

 

 

 

 

Loveria

 

Penny Lane

 

 

 

 

 

Surumu

 

 

Peace Time

 

 

 

 

Princess of Spain

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 51’’10

De 1.000m à 600m : 28’’61

De 600m à 400m : 12’’28

De 400m à 200m : 11’’79

De 200m à l’arrivée : 12’’21

Temps total : 1’55’’99

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.