QPAT J+1  : un doublé avec ses 2 ans et la France se relève

Courses / 03.10.2022

QPAT J+1 : un doublé avec ses 2 ans et la France se relève

Le doublé français dans les Grs1 pour 2ans a été l’un des faits marquants du week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Belbek (Showcasing) et Blue Rose Cen (Churchill) nous ont redonné le moral dans un domaine où la compétitivité des français paraît très faible. En 2020, pareil cas de figure s’était déjà produit lorsque les deux mêmes courses avaient perdu les favoris d’Aidan O’Brien. Cette année, si les étrangers étaient en piste, ils n’ont pu qu’assister à un tiercé français dans le Prix Jean-Luc Lagardère, et la meilleure étrangère du Prix Marcel Boussac a terminé à cinq longueurs de la pensionnaire de Christopher Head. Pour retrouver un autre doublé français, il faut remonter à 2013, lorsqu'Indonésienne (Muhtathir) avait remporté, pour la casaque Wertheimer, le Boussac, alors que Karakontie (Bernstein) avait triomphé dans le Lagardère pour la famille Niarchos et Jonathan Pease. En 2009, nous avions assisté au doublé Aga Khan - Royer Dupré avec Rosanara (Sinndar) et Siyouni (Pivotal). En 2008, Criquette Head avait gagné le Boussac avec Proportional (Beat Hollow), et son frère, Freddy, le Lagardère avec Naaqoos (Oasis Dream). Le cinquième doublé de ce siècle a eu lieu en 2003 grâce à American Post (Bering) – encore Criquette – et Six Perfections (Celtic Swing), pour l’entraînement de Pascal Bary et la casaque Niarchos. Il faut noter aussi qu’en 2022, ce doublé a été signé par deux nouveaux propriétaires, Sumbe et la Yeguada Centurion.

Tous les gagnants ont couru à 2ans

Le bilan global dans les Groupes reste favorable aux étrangers avec sept victoires contre quatre pour les tricolores. Pourtant, le pire était à craindre après une saison difficile. C’est une très bonne nouvelle de retrouver deux excellents juniors français, tout en sachant qu’une campagne à 2ans ne fait jamais de mal… bien au contraire ! The Platinum Queen (Cotai Glory) s’est offert les "vieux" dans un Prix de l’Abbaye de Longchamp Longines (Gr1) historique. Les huit lauréats des autres Groupes du week-end réservés aux 3ans et plus avaient tous couru à 2ans. Et notamment Alpinista (Frankel), qui avait gagné lors de ses débuts avant de terminer sa première saison par une quatrième place à Longchamp. Dimanche, le vaste hippodrome du bois de Boulogne lui rappelait bien quelque chose…