À la découverte d’Epona, l’entreprise adaptée de l’Afasec

Autres informations / 17.11.2022

À la découverte d’Epona, l’entreprise adaptée de l’Afasec

À la découverte d’Epona, l’entreprise adaptée de l’Afasec

À l’occasion de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, qui se déroule du 14 au 20 novembre, l’Afasec fait découvrir les coulisses de son entreprise adaptée Epona située à Chantilly.

Epona est un acteur économique et social reconnu qui reconvertit, forme et accompagne des personnes, principalement issues du monde des courses hippiques, sur les métiers de la sellerie, de la couture et de l’entretien des espaces verts.

Éloignées des champs de courses et des pistes d’entraînement en raison de leur handicap, parfois invisibles, elles ont pu retrouver un autre chemin professionnel. Grâce à un accompagnement personnalisé, le salarié d’Epona peut bénéficier de mesures spécifiques pour travailler avec son handicap en lui permettant de faire vivre le sport autrement et continuer à être impliqué de manière importante dans le monde des courses.

La réalisation de leurs projets professionnels et la valorisation de leurs compétences permettent d’évoluer dans un environnement adapté à leurs possibilités au sein de l’entreprise elle-même ou vers d’autres entreprises.

Aujourd’hui, Epona propose des services aux acteurs économiques du cheval de course (écuries, monde hippique, mais aussi des collectivités locales) tout en permettant à ses clients de répondre en partie aux exigences de l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés (OETH).

Avec l’objectif de garantir la performance et le confort du couple cheval/cavalier, les salariés d’Epona fabriquent les accessoires à la main, de façon traditionnelle et artisanale, avec l’utilisation de matériaux sélectionnés avec soin. Nombreux sont les professionnels des courses qui comptent sur ce savoir-faire à proximité de leur écurie.

Epona en chiffres

• 3.400 pièces de briderie fabriquées (brides, rênes, sangles, selles, couvre-reins...)

• 2.500 passages dans les écuries

• 20 actions de formation envers les professionnels

• 280.000 m² de pelouses entretenues

• 22km de désherbage

• 220 clients

• 42 salariés

Les salariés d’Epona témoignent

Yves Bouillon – 55 ans

« Mon père travaillait dans les chevaux sur Chantilly et je suis rentré à l’Afasec de Gouvieux en 1980 en apprentissage chez M. Lellouche. Je souhaitais absolument monter à cheval, puis après ma formation, j’ai intégré l’écurie de M. Pease, j’y suis resté quasiment trente ans.

Ensuite, ma santé ne me permettait plus de donner le meilleur de moi-même. Heureusement, grâce à l’Afasec, j’ai eu l’opportunité de rentrer chez Epona. Après avoir réalisé un bilan de mes compétences et de mes capacités, j’ai trouvé un poste adapté. Je suis agent d’entretien en extérieur et le rythme de travail me convient parfaitement. J’ai même été formé sur une machine dont je suis en partie responsable. Je suis content de mon poste, content que l’on me fasse confiance. »

Yannick Remere – 57 ans

« Je suis entré dans la filière du cheval en 1981 en me formant comme palefrenier soigneur sur le CFA qui était situé sur Chantilly, en lieu et place de l’atelier Epona actuel. Je suis ensuite parti à l’armée et en rentrant, j’ai intégré l’écurie Fustok. Voilà plusieurs semaines que je suis arrivé au service des jardins espaces verts. J’ai obtenu ma reconnaissance de qualité de travailleur handicapé (RQTH) et j’attendais cette opportunité depuis longtemps, car je ne pouvais plus exercer le métier de garçon de cour. Je me forme aux techniques et aux outils de ces métiers. Cela se passe plutôt bien, je suis heureux de reprendre une activité qui est compatible avec mes possibilités physiques. »

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.