Auctav Arabian Autumn Sale : le top pour Saubouas

Institution / Ventes / 23.11.2022

Auctav Arabian Autumn Sale : le top pour Saubouas

Plus de la moitié des chevaux de la session des 2ans et chevaux à l’entraînement ont trouvé preneurs. C’est Saubouas Bloodstock qui s’est montré le plus actif avec l’achat du 2ans Ainhoa Folwin (Dahess) pour 16.000 €, et de Taya (Dahess), une 3ans dont Xavier Thomas-Demeaulte attend une belle année à 4ans Du côté des poulinières, Saubouas Bloodstock a déboursé 25.000 € pour Mhajiz (Munjiz), sœur utérine de la multiple placée de Gr1 PA Monda (No Risk Al Maury). Arnaud Angéliaume, le directeur général Auctav, annonce : « Cette vente open nous a beaucoup appris. Le marché des pur-sang arabes avait jusqu’à récemment une seule vente majeure et nous allons ajuster notre offre l’an prochain pour répondre le mieux possible aux attentes de tous. »

Paul Basquin (Saubouas Bloodstock) a déclaré : « Taya est née très tardivement, en juin, et va donc encore évoluer physiquement. Sa deuxième place à Toulouse était bonne. C’est une pouliche très saine qui va être exportée à Doha pour poursuivre sa carrière de course. Quant à Ainhoa Folwin, c’est un beau 2ans par Dahess, frère d’Ainhoa Petrucio (Séraphin du Paon) qui reste sur une victoire à Agen. Je l’ai acheté pour un propriétaire étranger et il va débuter sa carrière de course en France. Pour ce qui est de Mhajiz, je l’ai achetée pour un client qui élève au haras du Saubouas. Cette pouliche par Munjiz a du cadre et une bonne taille. C’est une famille active avec Monda, aujourd’hui placée de Gr1 PA, et qui va faire partie des bonnes juments d’âge la saison prochaine. Munjiz s’annonce comme un très bon père de mère. Ce sera une pouliche facile à croiser, exempte du sang d’Amer. »

Kaval de Ghazal (Al Mourtajez) est issu d’une sœur de Kaoe de Ghazal (Kesberoy), gagnante de Gr1, qui a produit la championne Kiss de Ghazal (Dormane). Damien de Watrigant s’est porté acquéreur de ce mâle de 2ans pour 17.000 € : « C’est un poulain que j’ai vu chez William Walton, qui m’a plu et m’a rappelé Al Ghadeer par son physique. J’ai reconstitué une association d’amis avec qui nous avions déjà connu du succès avec un pur-sang arabe par le passé. »

Al Cem Stud a déboursé 20.000 € pour la foal Caipirinha d’Arteo (Al Mourtajez) dont la mère est une fille de Dormane (Manganate) avec des collatéraux vainqueurs de Groupe comme Izadi Star (Azadi) ou Joe Star (Al Mourtajez). Chloé Marchandet (Al Cem Stud) explique : « J’ai acheté cette foal pour un client car la ligne maternelle commence à montrer de beaux résultats et qu’elle est issue de l’étalon Al Mourtajez qui a été un étalon très performant cette année. Nous espérons qu’elle sera encore meilleure que Joe Star, issu de la même famille. Elle sera élevée en France, à la maison, avant d’être entraînée à l’étranger. »