Christian Granel, président de Toulouse : « Nos efforts ont payé ! »

Autres informations / 10.11.2022

Christian Granel, président de Toulouse : « Nos efforts ont payé ! »

Christian Granel, président de Toulouse : « Nos efforts ont payé ! »

Près de 2.500 personnes sont attendues pour assister au Prix Fille de l’Air (Gr3), le temps fort de la grande réunion du 11 novembre à Toulouse.

Contrairement aux éditions précédentes, le Prix Fille de l’Air (Gr3), ultime Groupe de plat de la saison et temps fort de la réunion de vendredi sur l’hippodrome de la Cépière à Toulouse, devrait se disputer en terrain bon souple. Christian Granel, le président de la Société des courses, nous a dit à ce sujet : « La météo est plutôt clémente et du beau temps est annoncé pour vendredi. Cela nous change des années précédentes où nous avions couru en terrain lourd. D’ailleurs, cela devrait avoir une incidence positive sur le nombre de partants. Comme pour le Critérium du Languedoc - Prix Bernard de Marmiesse (L), notre autre grand rendez-vous. »

Un premier bilan positif

Alors qu’il reste trois réunions de Galop à venir, en plus de celle de vendredi, où se disputeront pour la première fois un 11 novembre deux épreuves de steeple, Christian Granel a tiré un premier bilan de cette saison : « Tout s’est très bien déroulé jusqu’à présent. La saison aura été marquée par le retour du public après deux années compliquées. Nos efforts sur les réseaux sociaux comme ceux en matière d’affichage dans la ville ont semble-t-il payé. Pour vendredi, vu la météo annoncée, nous espérons faire venir autour de 2.500 personnes. Beaucoup d’animations seront proposées pour les enfants afin d’inciter les familles à se déplacer. » L’autre motif de satisfaction concerne les travaux réalisés : « Le passage, et son accès direct que nous avons créé entre les écuries et le rond de présentation, donne entière satisfaction aux professionnels et suscite une vraie curiosité de la part du public. Cela crée une vraie proximité. Les gros investissements concernant l’arrosage automatique réalisés l’an dernier sur notre piste plate nous permettent là aussi d’offrir de belles conditions aux acteurs. Durant l’été 2022, nous avons terminé la deuxième tranche de cet investissement lié à l’arrosage. Cela concernait la piste de steeple et, là aussi, nous avons eu de bons retours... »

Des travaux repoussés à cause de la crise de l’énergie ?

Christian Granel – dont il s’agit du premier mandat comme président de Toulouse et qui envisage de se représenter l’an prochain comme le règlement l’y autorise bien qu’il soit atteint par la limite d’âge – a également fait le point sur les travaux à venir : « Nous voulions mener à bien plusieurs projets, à commencer par celui d’une nouvelle régie vidéo. Mais, avec l’explosion des coûts de l’énergie, il n’est pas certain que nous ayons suffisamment de trésorerie. D’autres travaux de moindre envergure seront sans doute également repoussés. Je pense en réalité que la priorité concernera les économies que nous pourrons faire en matière d’énergie, sachant que les factures sont susceptibles d’être multipliées par 3 ou 4. C’est pourquoi je pense que nous allons essayer, dans un premier temps, de sectoriser l’éclairage et le chauffage dans le bâtiment des tribunes. Ensuite, nous nous attellerons sans doute à l’eau. Pour autant, nous gardons toujours en tête d’améliorer le salon des propriétaires, le hall des paris ainsi que la cafétéria... »

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.