Fighting Fifth Hurdle (Gr1) : Tremble Honeysuckle… Constitution Hill annonce la couleur

International / 26.11.2022

Fighting Fifth Hurdle (Gr1) : Tremble Honeysuckle… Constitution Hill annonce la couleur

Newcastle (GB), samedi

La championne Honeysuckle (Sulamani) a peut-être trouvé son rival le plus dangereux en vue du prochain Champion Hurdle (Gr1) à Cheltenham. En effet, le phénomène Constitution Hill (Blue Brésil) s’est imposé de douze longueurs devant sa compagne d’entraînement Epatante (No Risk at All), pour sa réapparition, dans le Fighting Fifth Hurdle (Gr1). Le cheval de Michael Buckley n’avait plus été revu depuis son triomphe dans le Supreme Novices’ Hurdle (Gr1) durant le Festival de Cheltenham 2022. Forfait la semaine dernière, à cause d’une piste trop rapide, il a finalement fait sa rentrée ce samedi. En tête dès le départ, il a parfaitement sauté. Le lauréat dead-heat du Fighting Fifth en 2020, Not So Sleepy (Beat Hollow), a mis la pression à Constitution Hill à trois reprises. Mais il n’a pas très bien sauté dans le dernier kilomètre. Epatante a tenté de l’accrocher à l’entrée de la ligne droite, mais elle a fait une erreur à trois claies du poteau. Constitution Hill en a profité pour commencer à s’envoler. Il n’a fait que prendre du champ et son jockey, Nico de Boinville, a eu tout le temps de saluer la foule. Invaincu en courses officielles (il avait été deuxième en point-to-point), Constitution Hill a décroché son troisième Gr1 en quatre sorties. De douze longueurs qui plus est.

Double tenante du titre, Epatante a conservé la deuxième place devant Not So Sleepy.

Les temps ont parlé

Terry Norman, analyste anglais, a calculé que Constitution Hill a couvert la portion allant de l’avant-dernière claie au poteau en 25”88. Soit le meilleur partiel des dix derniers Fighting Fifth Hurdle. Le tout sans que son jockey le sollicite, même aux bras…

Ils vont se retrouver !

Entraîneur de Constitution Hill et d’Epatante, Nicky Henderson a déclaré à ITV Racing : « Constitution Hill est un cheval incroyable ! Je ne peux pas être plus heureux avec la performance d’Epatante. Elle a réalisé une grande course, mais Constitution Hill était intouchable. Il a été devant à sa main et, dès que son jockey a pressé le bouton pour qu’il accélère, c’était extraordinaire ! Il devrait maintenant participer au Christmas Hurdle (Gr1, Kempton, 26 décembre) puis au Champion Hurdle (Gr1, Cheltenham, 14 mars). C’est un peu triste pour Epatante, mais Constitution Hill sera encore sur sa route à Kempton et Cheltenham, nous n’avons pas le choix ! »

Nous sommes le 26 novembre et le Champion Hurdle 2023 a déjà fière allure avec Constitution Hill et Epatante face à la reine Honeysuckle, Vauban (Galiway) ou encore State Man (Doctor Dino) et Sharjah (Doctor Dino)…

Un achat de Barry Geraghty

C’est l’ancien premier jockey de Nicky Henderson, Barry Geraghty, qui avait acheté Constitution Hill foal avant qu’il ne soit revendu après une victoire de point-to-point. Il avait raconté : « Lorsqu’il était foal, il était déjà superbe même si son pedigree n’était pas exceptionnel [selon les critères irlandais… car, à nos yeux de Français, il est super bien né !,ndlr]. Dès que nous l’avons eu foal jusqu’à ce que nous le dressions à 2ans, il a toujours été dans la bonne direction. Son propriétaire et son entraîneur ont suivi mes conseils en l’achetant. Il a un excellent tempérament, mes enfants s’en occupaient d’ailleurs au pré. »

Quand les Irlandais achètent en Angleterre pour revendre aux Anglais !

Élevé par Sally Noott, un petit éleveur passionné du cœur de l’Angleterre, Constitution Hill est passé deux fois en vente. Il a été acheté 16.500 € en tant que foal chez Tattersalls Ireland. Le cheval est ensuite passé par le circuit des point-to-points. Et il a été acheté 120.000 £ par Seven Barrows (Nicky Henderson), lors de la vente Goffs UK Spring 2021, suite à sa deuxième place à Tipperary. C'est un fils de Blue Brésil (Smadoun), alors stationné en Angleterre à Yorton Farm pour 2.750 £. Le cheval est ensuite parti à Glenview Stud en Irlande. Désormais très demandé, ce deuxième du Prix Amadou (Gr2) est private. On lui doit quatre gagnants de Gr1 avec également L’Autonomie (Blue Brésil) en France, Blue Lord (Blue Brésil) et Mick Jazz (Blue Brésil) en Irlande.  

La mère, Queen of the Stage (King’s Theatre), double gagnante sur les claies, s’est classée troisième du Mares Novices’ Hurdle (L) à Sandown. Au mois de mai, Dash Grange Stud a acheté la poulinière pour 340.000 € chez Goffs. Queen of the Stage est une fille de King’s Theatre (Sadler’s Wells), plusieurs fois tête de liste des pères de sauteurs outre-Manche. Tout comme le père de la deuxième mère, Supreme Leader (Bustino), qui fut un des très bons étalons d’obstacle de Coolmore.

---------------------------------------------------------

Retour gagnant pour le "FR" L’Homme Pressé

L’élève de Bernard Camp, L’Homme Pressé (Diamond Boy), n’avait plus couru depuis sa troisième place dans le Mildmay Novices’ Chase (Gr1) à Aintree, qui faisait suite à sa démonstration dans le Brown Advisory Novices’ Chase (Gr1) à Cheltenham. Ce samedi, il effectuait sa réapparition dans un handicap en steeple sur 4.800m à Newcastle. Comme Constitution Hill, il avait dû déclarer forfait à cause du terrain rapide la semaine dernière. D’abord cinquième puis troisième, il a pris les commandes au cinquième fence. Fautif un obstacle plus loin, L’Homme Pressé a parfaitement sauté ensuite et il a décroché ses rivaux pour aller sur l’avant-dernier fence et l’emporter d’une longueur. Son jockey, Charlie Deutsch, a eu l’intelligence de l’accompagner juste aux bras, sans le cravacher, pour qu’il ait une course de rentrée facile, malgré un poids élevé.