Il est Français, l'arbitre de l'autre match

Courses / 26.11.2022

Il est Français, l'arbitre de l'autre match

Dimanche à Auteuil, le Prix Renaud du Vivier sera le dernier Gr1 de la saison française en obstacle. Malgré les belles allocations de la réunion, le titre chez les entraîneurs ne devrait pas échapper à François Nicolle. Il a déjà amassé 6,8 millions avec 253 chevaux différents, contre 4,59 millions et 206 sauteurs pour les deuxièmes au classement, Guillaume Macaire et Hector de Lageneste. Des chiffres assez saisissants quand on sait qu’en plat, avec pourtant trois fois plus de courses disponibles, les leaders ont beaucoup moins de gains et de chevaux. A l’heure où nous écrivons ces lignes, Jean-Claude Rouget fait la course en tête avec 176 chevaux et 6,187 millions (en France). André Fabre, deuxième, a obtenu 4,9 millions grâce à 149 galopeurs.

L’enjeu de dimanche sera donc plutôt de savoir quel entraîneur français finira l’année avec le plus de victoires de Gr1 sur les obstacles. C’est l’autre match de la saison. Trois écuries sont à égalité, avec deux succès chacune : Guillaume Macaire et Hector de Lageneste (Sel Jem et Altesse du Berlais), François Nicolle (Figuero et Hermès Baie) et Arnaud Chaillé-Chaillé (Thélème et Hawaï du Berlais). Ces deux derniers auront de belles cartouches dans la Grande Course de Haies des 4ans.

Mais il y aura un arbitre, le favori, qui pourrait laisser les trois leaders à égalité à la fin du match : Il est Français (Karaktar). Invaincu en trois sorties sur les haies, il a tout d’un grand. S’il remplit son contrat, il apportera un premier Gr1 à Noel George. Le troisième pour les "jeunes Cantiliens", après le succès de St Donats (Saint des Saints) pour Hugo Mérienne et de Gessy Raiselle (Gémix) pour David Cottin.