La FDJ signe un accord pour l’acquisition du groupe ZEturf

Autres informations / 17.11.2022

La FDJ signe un accord pour l’acquisition du groupe ZEturf

La FDJ signe un accord pour l’acquisition du groupe ZEturf

La Française des Jeux (FDJ) a annoncé jeudi la signature d’un accord portant sur l’acquisition du groupe ZEturf, le deuxième opérateur du marché français des paris hippiques en ligne (un peu plus de 20 % de parts de marché).

Le 19 septembre dernier, la FDJ avait annoncé entrer en négociation exclusive pour acheter ZEturf qui compte une centaine de collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de près de 50 millions d’euros en 2021. Selon le communiqué envoyé aux rédactions, l’opération valorise le Groupe ZEturf à 175 millions d’euros et la finalisation de cette transaction devrait intervenir au second semestre 2023, après la levée des conditions suspensives, notamment l’autorisation par l’Autorité de la concurrence.

La présidente directrice générale de la FDJ, Stéphane Pallez, a indiqué : « Je me réjouis de la signature d’un accord pour l’acquisition du groupe ZEturf, un acteur important des paris hippiques en ligne. Avec cette opération et le lancement d’une offre sur le poker qui confortent ses perspectives de croissance, la FDJ est idéalement positionnée pour devenir un acteur majeur du marché français des jeux en ligne en concurrence, en restant fidèle à son modèle de jeux récréatifs, responsables et redistributifs»

De son côté, Emmanuel de Rohan-Chabot, le fondateur du groupe ZEturf, a déclaré : « Douze ans après l’ouverture des paris en ligne à la concurrence en France, le rapprochement du groupe ZEturf avec les activités de paris sportifs en ligne du groupe FDJ constitue une nouvelle étape dans son développement en rapprochant les forces de deux acteurs complémentaires. C’est également l’opportunité pour ses équipes d’apporter leur expertise à un groupe engagé à l’ambition affirmée et de bénéficier des synergies ainsi créées. »

Contacté, le PMU ne souhaite pas réagir pour le moment.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.