Prix de la Louvière (Classe 2) : Prolétariat, le travail a fini par payer

Courses / 29.11.2022

Prix de la Louvière (Classe 2) : Prolétariat, le travail a fini par payer

Deauville, mardi

Proposé à 29/1, Prolétariat (Fastnet Rock) était le concurrent le plus délaissé au départ du Prix de la Louvière (Classe 2). Pourtant, le représentant de Justin Timmons – Dolmen Bloodstock – était de loin le plus expérimenté puisqu’il prenait part à sa onzième sortie alors qu’aucun autre de ses rivaux n’avait été vu en piste à plus de cinq reprises avant cette Classe 2 ! Vu dans toutes les catégories de courses, ce junior stakhanoviste des pistes restait sur une dixième et dernière place dans le Prix Herod (L), sur une piste lourde qui l’avait desservi. Prolétariat a cette fois montré un tout autre visage, à l’occasion de son retour sur la P.S.F.

Quel finish !

Monté au cœur du peloton, le pensionnaire de Florian Guyader a bénéficié d’une bonne course. À l’entrée de la dernière ligne droite, son jockey, Hugo Journiac, a profité que le reste du peloton se soit légèrement décalé, en pleine piste, avant de lancer Prolétariat côté corde. Et sous l’appui du rail intérieur, ce dernier s’est révélé intraitable ! Passant la surmultipliée à 200m du poteau, Prolétariat a ensuite creusé l’écart pour finalement s’imposer de deux longueurs et demie. Selon le tracking, le poulain a bouclé ses 600 derniers mètres en 33’’49, faisant afficher 10’’72 des 400m au 200m, pour conclure en 10’99 des 200m à l’arrivée. Derrière cet intouchable lauréat, les estimés Purest Time (Time Test), finalement deuxième, et Victory Salute (Elusive City), troisième à trois quarts de longueur, n’ont pu rivaliser tout en se comportant remarquablement.

Il a mérité ses vacances

Après la course, Florian Guyader, est revenu sur l’histoire de Prolétariat : « Le poulain ne me surprend pas : il a juste besoin de bon terrain. En dernier lieu, dans la Listed, il m'avait déçu. Ceci dit, il n'avait pas apprécié le terrain lourd. C'est un élément qui a un peu de qualité avec lequel j'ai eu du mal à trouver sa véritable distance car, lors de ses premières sorties, il ne montrait pas de vitesse naturelle. Avec lui, c'est avant tout une question de terrain. Physiquement, il est beaucoup plus beau qu'avant : il vient avec le temps. J’avais demandé à ses jockeys de le monter de manière offensive car c'est ma façon de faire avec mes autres chevaux. Mais comme nous avions remarqué que le poulain avait évolué, nous avons décidé d'attendre avec lui. Prolétariat se montre plutôt cool dans les parcours et il apprécie de venir sur les autres. C'est la casaque de Justin Timmons, qui est un ami. Je suis ravi de l'année que son protégé réalise. Justin prépare les breeze up en Irlande. C'est un nouveau propriétaire qui investit en France. Il va d'ailleurs en acheter deux pour l'année prochaine. Prolétariat a gagné des vacances bien méritées ! J'ai un lot de quarante yearlings qui appartiennent à Theresa Marnane et que nous allons préparer pour l'année prochaine. Cet hiver, tout le monde part au repos et l’effectif reviendra opérationnel pour la saison qui arrive. » Hugo Journiac a ajouté sur Equidia : « C’est un peu une surprise mais il faut toujours se méfier des pensionnaires de Florian Guyader ! En dernier lieu, le poulain n’avait pas apprécié fouler une piste bien souple. Sur le sable, c’est nettement mieux... »

Sa mère est placée des Oaks américaines

Élevé par Al Shahania Stud France Sarl, Prolétariat est passé deux fois en vente. Lors de son premier passage, à la vente de yearlings d’octobre d’Arqana, La Motteraye Consignment l’avait vendu pour 28.000 € à Dolmen Bloodstock. Revu ensuite sur le ring de la Craven breeze up de Tattersalls, il avait finalement été racheté 50.000 € par Dolmen Bloodstock. C’est un fils de l’étalon de Coolmore Fastnet Rock (Danehill) et de Consumer Credit (More than Ready), lauréate des Sweetest Chant Stakes (Gr3, 1700m) et aussi troisième des Oaks américaines (Gr1). En décembre 2021, à la vente d’élevage d’Arqana, Consumer Credit avait été acheté 20.000 € par Marco Bozzi Bloodstock. Prolétariat est son troisième produit mais son premier gagnant. Elle a un yearling par Almanzor (Wootton Bassett), un foal par Highland Reel (Galileo) et a été saillie par Victor Ludorum (Shamardal) en 2022. Sa deuxième mère, Sally Bowles (London News), a remporté les KZN Fillies'

Guineas (Gr2) et elle s’est classée deuxième des Allan Robertson Fillies Champ (Gr1) en Afrique du Sud. Outre Consumer Credit, elle a produit London Citizen (Proud Citizen), deuxième du Derby Suédois (L).

                                   Danzig

                        Danehill

                                   Razyana

            Fastnet Rock                  

                                   Royal Academy

                        Picadilly Circus    

                                   Gatana

PROLÉTARIAT (M2)                               

                                   Southern Halo

                        More than Ready 

                                   Woodman’s Girl

            Consumer Credit              

                                   London News

                        Sally Bowles

                                   Eligible Dancer

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 19’’13

De 1.000m à 600m : 25’’01

De 600m à 400m : 12’’05

De 400m à 200m : 11’’07

De 200m à l’arrivée : 10’’99

Temps total : 1’18’’25