Prix de la Touche aux Mulets (Inédites) : Akagera en pouliche appliquée

Courses / 25.11.2022

Prix de la Touche aux Mulets (Inédites) : Akagera en pouliche appliquée

Prix de la Touche aux Mulets (Inédites)

Akagera en pouliche appliquée

Parti avec quelques minutes de retard en raison d’un problème de stalles de départ, le Prix de la Touche aux Mulets (Inédites) proposait, fort heureusement, un lot intéressant de pouliches. Après avoir évolué en troisième épaisseur durant la totalité du parcours, Akagera (Prince Gibraltar) a signé de séduisants premiers pas victorieux. Pointée à la tête du peloton dès la sortie des stalles, la représentante de François Perrée et de Maud Kobayashi s’est montrée maniable tout au long du parcours. Entrée dans la longue ligne droite de Fontainebleau avec d’évidentes ressources, la pensionnaire de Satoshi Kobayashi a commencé à accélérer en progression à 500m de l’arrivée. Seule en tête, à mi-ligne droite, Akagera a ensuite fait preuve de beaucoup de courage pour repousser la bonne fin de course de My Universe (Galiway). Ne déméritant pas, cette dernière échoue finalement d’une tête pour le succès. Après avoir fait quelques facéties au moment d’entrer dans les stalles, Magic Stars (Clotho of Stars) a montré un tout autre visage en piste. Elle se classe troisième, une franche longueur plus loin.

Son entraîneur l’estime

Souriant, Satoshi Kobayashi n’a pas caché qu’il appréciait sa pensionnaire sur Equidia : « Elle travaillait bien le matin. Mais de là à la voir gagner, cela pouvait paraître un peu ambitieux. Après cette victoire, nous allons la laisser tranquille avant de la reprendre "gentiment" à la sortie de l’hiver. La pouliche est encore un peu immature. Aujourd’hui, en digne fille de Prince Gibraltar (Rock of Gibraltar), la piste bien souple l’a certainement aidée. Maintenant, il est évident que je compte sur elle à 3ans (rires) ! » Son jockey, Pierre Bazire, a ajouté : « Akagera travaillait bien le matin. En débutant, on ne peut pas être certain de son fait mais nous y comptions. Je pense que la pouliche va s’imposer car elle est bien droite et équilibrée. Elle fait partie des 2ans qui avancent à l’écurie. »

La souche d’Ésotérique

Élevée par Françoise Perrée, Akagera est une fille de l’étalon du haras de Cercy, Prince Gibraltar (Rock of Gibraltar) et d’Agushaya (Oasis Dream), lauréate de deux courses en province sur 1.850m et 1.900m. Outre Akagera, Agushaya a donné Apsaraya (French Fifteen), récente gagnante d’un handicap sur 2.500m à Longchamp. La poulinière a une foal par Bow Creek (Shamardal) et elle a été saillie par Ectot (Hurricane Run), en 2022. Sa deuxième mère, Russian Love (Machiavellian), s’est placée, à 3ans, d’un Maiden sur 2.400m à Longchamp. Au haras, elle a produit six gagnants, dont Esthétique (Motivator), gagnante de deux handicaps et d’un réclamer entre 2.000m et 2.300m en province. Pour retrouver du black type, il faut remonter sous la troisième mère puisque cette dernière a produit la championne Ésotérique (Danehill Dancer), gagnante du Prix Jacques Le Marois, du Prix Rothschild et des Sun Chariot Stakes (Grs1).

Danehill

Rock of Gibraltar

Offshore Boom

Prince Gibraltar

Pennekamp

Princess Sofia

Russian Royal

AKAGERA (F2)

Green Desert

Oasis Dream

Hope

Agushaya

Machiavellian

Russian Love

Dievotchka