Prix des Criques (Maiden) : le rush final de Prime Eliot

Courses / 28.11.2022

Prix des Criques (Maiden) : le rush final de Prime Eliot

Marseille-Vivaux, lundi

Récent deuxième, pour sa troisième sortie publique, d’un maiden sur le parcours du jour, Prime Eliot (Ectot) avait longtemps fait illusion pour la victoire avant de céder en toute fin de course. Revu au départ du Prix des Criques (Maiden) en étant muni d’un bonnet, le représentant de l’écurie Friedrider et de l’écurie de Theyss s’est montré froid en début de course. Légèrement pris de vitesse sous le rythme régulier imprégné par son principal opposant au papier, Machito (Dandy Man), il a ensuite recollé au bout de la ligne d’en face. Vivement accompagné dans le dernier tournant, le pensionnaire de Fabrice Vermeulen s’est montré dur pour revenir sur les premiers. Et notamment sur Machito, qui doit s’avouer vaincu dans les 100 derniers mètres. Ne déméritant pas, Machito signe de bons débuts sur notre sol. Il est deuxième à une longueur et demie. Bon finisseur en pleine piste, Go Johnny Go Go Go (Johnny Barnes) est troisième, une longueur plus loin.

Il a encore besoin d’apprendre

Satisfait du comportement de son partenaire, Aurélien Lemaître a déclaré sur Equidia : « Tout ne s’est pas bien passé à l’ouvertures des boîtes car le poulain a voulu passer sous sa stalle. De ce fait, nous avons été pris de vitesse en début de course. Ce fait de course nous a servis car, finalement, Prime Eliot a pu respirer avant de passer à l’attaque dans la phase finale. Maintenant, il faut qu’il comprenne encore un peu mieux ce qu’on lui demande. S’il y parvient, cela pourrait faire de lui un poulain intéressant. »

Un petit-fils de Première Chance

Élevé par Pierre-Vincent Plasman, Plasman-PVP Racing et Karine Morice, Prime Eliot est un fils de l’étalon du haras de Bouquetot Ectot (Hurricane Run) et de Litianinne (Invincible Spirit), lauréate de six courses entre 1.600m et 2.300m. Cette dernière a terminé sa carrière avec une valeur handicap de 29,5. Prime Eliot est son premier gagnant. La poulinière a un yearling par Zelzal (Sea the Stars), acheté 8.500 € par Pegasus Bloodstock à la vente de yearlings de septembre d’Arqana. En 2022, elle a été saillie par Galiway (Galileo). Sa deuxième mère, Première Chance (Linamix), a conclu deuxième du Prix de la Seine (L). Au haras, elle a donné quatre vainqueurs dont Gabella (Archange d'Or), troisième du Prix Urban Sea (L) avant de remporter les Centaurea Stakes (L, 2.000m) en Australie.

                                   Montjeu

                        Hurricane Run

                                   Hold On

            Ectot                

                                   Linamix

                        Tonnara 

                                   Mahalia

PRIME ELIOT (M2)                                 

                                   Green Desert

                        Invincible Spirit    

                                   Rafha

            Litianinne                       

                                   Linamix

                        Première Chance 

                                   Arvika