Prix du Merlerault (Maiden) : Ciao Pa’ ouvre la marque

Courses / 30.11.2022

Prix du Merlerault (Maiden) : Ciao Pa’ ouvre la marque

Deauville, mercredi

Poulain régulier depuis le début de sa carrière, Ciao Pa’ (Shamalgan) ne compte qu’une contre-performance. Mais c’était pour sa rentrée début novembre sur ce tracé. À l’occasion de ce Prix du Merlerault (Maiden), alors qu’il était muni d’un bonnet pour la première fois, le représentant et élève de la Scuderia Micolo a placé une bonne accélération pour ouvrir son palmarès. Bien qu’il se soit élancé d’une stalle à l’extérieur, Ciao Pa’ a pu se placer derrière les animateurs. Il a trouvé le sillage de Feeling Great (Pedro the Great) et s’en est décalé à l’entrée de la ligne droite. Actionné par Pierre Bazire, le poulain a facilement pris le meilleur. Puis, il s’est détaché de ses rivaux dans une belle action. Schwendi (Shalaa), qui a d’abord progressé en dedans, a bien prolongé son effort pour s’emparer de la deuxième place, une longueur et trois quarts plus loin, à l’inverse de Book of Life (Dark Angel) qui a cédé pour finir. Grand favori de la course, il conserve quand même la troisième place deux longueurs plus loin. Pierre Bazire, qui n’avait qu’une seule monte mercredi à Deauville, a déclaré au micro d’Equidia : « Il avait le bonnet pour la première fois. Cela lui a été bénéfique car le poulain a été très facile. C’est ce qui lui a permis de bien accélérer. En début d’année, Ciao Pa’ avait quand même montré de belles choses. En dernier lieu, il effectuait une rentrée et il avait beaucoup tiré. Bien qu'il ne soit pas très grand, il s'est donné quand je lui ai demandé d’accélérer. C’est bien ce qu’il fait. »

La famille d’Hurricane Red

Élevé par la Scuderia Micolo, Ciao Pa’ est un fils de Shamalgan (Footstepsinthesand), stationné au haras de Montaigu. Il a été présenté yearling par le haras de Grandcamp à la vente d’automne Arqana, mais n’a pas trouvé preneur pour 4.000 €. Sa mère, Miss Mo Brown Bear (Kodiac), a pris une deuxième place et deux troisièmes places sur 1.200m et 1.400m. Ciao Pa’ est son premier gagnant. Miss Mo Brown Bear a été enregistrée morte en 2021. La deuxième mère, Currentis (Dylan Thomas), ne s’est pas placée en six tentatives. C'est une sœur de plusieurs chevaux ayant brillé en Suède et en Norvège comme Hurricane Red (Hurricane Run), vainqueur de 18 courses dont trois fois le Stora Pris (Gr3, 2.000m) ainsi que le Pramms Memorial (Gr3, 1.750m), l’Oslo Cup où encore le Svenskt Derby (L), Icecapada (Mastercraftsman), lauréate de cinq Listeds mais aussi de Bernières (Montjeu), gagnante du Prix des Tourelles (L)

                                   Giant’s Causeway

                        Footstepsinthesand

                                   Glatisant

            Shamalgan         

                                   Unfuwain

                        Genevale

                                   Femme de Fer

CIAO PA’ (M2)                           

                                   Danehill

                        Kodiac

                                   Rafha

            Miss Mo Brown Bear                    

                                   Dylan Thomas

                        Currentis

                                   Bounce

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 18’’63

De 1.000m à 600m : 23’’53

De 600m à 400m : 12’’11

De 400m à 200m : 11’’18

De 200m à l’arrivée : 11’’70

Temps total : 1’17’’15