Prix du Rond du Chêne (Maiden) : Marhaba Ya Sanafi surfe sur la ligne du Prix de Belleville

Courses / 26.11.2022

Prix du Rond du Chêne (Maiden) : Marhaba Ya Sanafi surfe sur la ligne du Prix de Belleville

Chantilly, samedi

Après la (facile) victoire de Dabawa (Siyouni) dans le pendant pour les pouliches, c’est au tour de Marhaba Ya Sanafi (Muhaarar) d’ouvrir son palmarès dans le Prix du Rond du Chêne (Maiden). Le représentant de Jaber Abdullah avait réalisé de bons débuts dans le Prix de Belleville (Inédits), à Longchamp, concluant quatrième d’une ligne qui s’affirme. Fortune (De Tréville), qui ouvrait son palmarès dans le Prix de Belleville, a dominé le Prix de Troissy (Classe 2), la première épreuve du programme de samedi à Chantilly. Marhaba Ya Sanafi est le troisième gagnant issu de la ligne du Belleville. Et il n’a certainement pas terminé de faire parler de lui puisqu’il s’impose de belle manière pour son premier succès, en étant raccourci.

De la qualité et de l’immaturité

Très rapidement parmi les premiers, le pensionnaire d’Andreas Schutz est venu sur la ligne de front à 400m du but avant de fournir une franche accélération et de filer au poteau avec une longueur d’avance. Sous la Neige (Shalaa), à mi-peloton encore à la sortie du tournant final, a lui aussi produit un bel effort pour venir s’emparer de la deuxième place, confirmant ses bons débuts dans le Prix des Trois Roses d’Argent (Classe 2) derrière l’estimé American Flag (Wootton Bassett). Monapia (Harry Angel) a conclu troisième, deux longueurs et demie plus loin. Présent à Chantilly, Andreas Schutz a eu ces mots : « J’étais assez confiant avant la course. Il est encore très immature mais il a de la qualité. Aujourd’hui, je voulais qu’il soit monté dans les chevaux de tête. »

Un petit-fils d’une placée des Lacashire Oaks

Élevé par Rabbah Bloodstock Ltd., Marhaba Ya Sanafi est un fils de Muhaarar (Oasis Dream), étalon au haras des Faunes, qui connaît une embellie remarquable en 2022. Sa mère, Danega (Galileo), est une jument inédite. Marhaba Ya Sanafi est son troisième produit et deuxième gagnant après Mofridge (Iffraaj), lauréat à 3ans en Allemagne. Au haras, elle a une yearling par Acclamation (Royal Applause).

La deuxième mère, Danelissima (Danehill) a remporté à 3ans les Noblesse Stakes (Gr3), à Naas (IE) et a conclu troisième des Lacashire Oaks (Gr2), à Haydock (GB). Elle est la mère de trois gagnants dont Fergus Mclver (Sadler’s Wells), lauréat d’une épreuve sur 2.000m au Curragh (IE) et deuxième des Ballysax Stakes (Gr3), à Leopardstown (IE).

 

 

 

Green Desert

 

 

Oasis Dream

 

 

 

 

Hope

 

Muhaarar

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Tahrir

 

 

 

 

Miss Sacha

MARHABA YA SANAFI (M2)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Danega

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Danelissima

 

 

 

 

Zavaleta