Aintree - Boylesports Moneyback Meetings Everyday Fillies' Juvenile Hurdle (L) : Isaline de Chandou excellente troisième derrière Dixon Cove

International / 03.12.2022

Aintree - Boylesports Moneyback Meetings Everyday Fillies' Juvenile Hurdle (L) : Isaline de Chandou excellente troisième derrière Dixon Cove

Aintree (GB), samedi

Nous y avons cru ! La pensionnaire de Donatien Sourdeau de Beauregard, Isaline de Chandou (Martaline), s’est remarquablement défendue dans le Fillies’ Juvenile Hurdle (L). Après avoir patienté au centre du petit peloton, elle s’est rapprochée librement dans le dos de l’ex-pensionnaire de Philippe et Camille Peltier, Dixon Cove (Earl of Tinsdal), à l’entrée de la ligne droite. On a longtemps cru qu’elle allait l’emporter. Mais, tout en se défendant bien et en concluant proche des deux premières, elle a dû se contenter de la troisième place. Une méritoire troisième place car il ne faut pas perdre de vue qu’Isaline de Chandou affrontait des anglaises qui commencent leur saison là où elle venait de boucler une année au plus haut niveau. C’est donc Dixon Cove qui s’est imposée. Toujours deuxième dans le parcours, elle a pris le meilleur à la lutte à la French bred Calico (Spanish Moon) pour s’imposer de peu. En France également, Dixon Cove, désormais entraînée par Paul Nicholls, avait battu Isaline de Chandou, à Auteuil. Elle avait été vendue suite à sa troisième place dans le Prix Sagan (Gr3).

La famille d’un placé du Derby Italien

Elevée par le Gestüt Aesculap, Dixon Cove est une fille d’Earl of Tinsdal (Black Sam Bellamy), étalon au Gestüt Helenenhof en Allemagne, et de Dakara (Dansili), une jument inédite. C’est la nièce de Diani (Groom Dancer), troisième de Gr1 sur 2.000m. Dixon Cove appartient à la souche de plusieurs chevaux black types en plat comme Dayano (Lomitas), deuxième du Derby Italien (Gr1).

_______________________________

Le fils de Quevega débute victorieusement sur les claies

« C’est le cheval que j’ai hâte de monter ce week-end ! Le voir déclaré partant avec mon nom à côté du sien est très excitant ! » Ces paroles, on les doit à Paul Townend, qui évoquait Facile Vega (Walk in the Park), le fils de la championne AQPS Quevega (Robin des Champs), vendredi. Le premier pilote de Willie Mullins a dû être satisfait puisque Facile Vega a débuté victorieusement sur les obstacles dans un maiden hurdle à Fairyhouse ce samedi. En tête dès le départ, il a fait un canter d’un bout à l’autre de la course. La vision était saisissante à l’entrée de la ligne droite avec son jockey, Paul Townend, qui ne bougeait pas alors que tous ses rivaux étaient sollicités. Sans être accompagné aux bras, Facile Vega s’est envolé dans la phase finale pour s’imposer de quatorze longueurs. Prochaine étape pour lui : un Gr1 à Noël avant de préparer le Supreme Novices’ Hurdle (Gr1). Invaincu en cinq courses, il s’annonce comme l’un des sauteurs les plus excitants de la saison anglo-irlandaise.