Bar One Racing Price Boost Juvenile Hurdle (Gr3) : Lossiemouth, un excellent investissement

International / 04.12.2022

Bar One Racing Price Boost Juvenile Hurdle (Gr3) : Lossiemouth, un excellent investissement

Fairyhouse (IE), dimanche

Willie Mullins présentait trois French breds avec de fortes attentes dans le Juvenile Hurdle (Gr3) : Lossiemouth (Great Pretender), Zarak the Brave (Zarak) et Risk Belle (No Risk at All). Les deux premiers cités se sont adjugé les deux premières places et Risk Belle a bien couru, terminant cinquième. Acheté par Pierre Boulard pour Willie Mullins et Rich Ricci, suite à sa brillante victoire dans le Prix Géographie à Auteuil, Lossiemouth a causé une belle impression ce dimanche. Elle n’avait pas été choisie par le premier jockey maison, Paul Townend, mais elle n’avait pas perdu au change puisque Danny Mullins lui était associée. Monté en épaisseur, le nez au vent, elle s’est rapprochée en progression dans le dernier kilomètre. Arrivée librement sur la ligne des animateurs à l’entrée de la ligne droite, elle a été attaquée à son intérieure par Zarak the Brave, monté par Paul Townend. Tous deux se sont détachés entre les deux dernières claies, mais sur le plat, uniquement montée aux bras, Lossiemouth s’est envolée, l'emportant de quatre longueurs. Première sortie en Irlande pour son nouvel entourage et première victoire, directement dans un Gr3 ! De quoi rêver au Triumph Hurdle (Gr1). Son mentor, Willie Mullins, a déclaré : « Lossiemouth me semble très bonne. Elle est arrivée de France avec une jolie réputation et elle avait très bien travaillé à la maison. Mais sa course est encore meilleure que ce qu’elle nous a montré à l’entraînement. Son jockey nous a dit qu’il pouvait démarrer quand il le souhaitait car elle avait beaucoup de ressources. Ses sauts ont été excellents. Elle pourrait courir lors du Christmas Festival à Leopardstown et aura aussi à disposition un Gr1 lors du Dublin Racing Festival. » Zarak the Brave a très bien terminé, à la deuxième place. Quant à Risk Belle, elle a été un peu décrochée entre les deux dernières claies, manquant de vitesse. Mais elle a été courageuse et a le profil pour bien faire avec l’âge.

La nièce de Lord Glitters

Élevée par l’élevage des Vallons (Nicolas Madamet) et Ian Kellitt, Lossiemouth est une fille de Great Pretender (King’s Theatre), étalon au haras de la Hêtraie, et de Mariner’s Light (Gentlewave), lauréate sur 2.500m à Argentan, au printemps de ses 3ans. C’est la sœur de Springcroft (Sinndar), vainqueur en plat et sur les haies de Vitré, et de Saltash Mariner (Doctor Dino), placé sur les haies de Dieppe. Après Lossiemouth, Mariner’s Light a eu un 2ans nommé Victorius Mariner (Pastorius) et une foal, Morayfirth (Walzertakt). La deuxième mère, Lady Glitters (Homme de Loi), a pris deux troisièmes places de Listed sur le mile au premier semestre de ses 3ans. Lossiemouth est la nièce de Lord Glitters (Whipper), gagnant des Queen Anne Stakes et du Jebel Hatta (Grs1), de Pivoline (Pivotal), la mère de Petit Chevalier (High Chaparral), vainqueur du Prix Gontaut-Biron (Gr3). Il s’agit de la grande souche Bader, celle de Marie de Ken (Kendor).