Bar One Racing Royal Bond Novice Hurdle (Gr1) : Marine Nationale torpille Irish Point

International / 04.12.2022

Bar One Racing Royal Bond Novice Hurdle (Gr1) : Marine Nationale torpille Irish Point

Fairyhouse (IE), dimanche

Bien que portant un nom bien français, Marine Nationale (French Navy) est né en Irlande. Défendant les couleurs et l’entraînement bien connus de Barry Connell, le poulain a battu d’une tête le français Irish Point (Joshua Tree) dans le Royal Bond Novice Hurdle (Gr1). Attentiste sur une deuxième ligne à la corde, Marine Nationale est passé dernier par le jeu des relais, à 1.400m de l’arrivée. Dans le tournant final, il est revenu librement dans le sillage des leaders. Entre les deux dernières claies, Irish Point s’était assuré l’avantage et, à la réception du dernier obstacle, sur lequel Marine Nationale a fait une hésitation, il semblait parti pour la gloire. Mais ce dernier a enclenché dans les derniers mètres, venant battre Irish Point sur le poteau. Invaincu en quatre sorties, Marine Nationale s’est immiscé ainsi parmi les favoris du prochaine Supreme Novices’ Hurdle (Gr1) de Cheltenham. Après avoir monté des gagnants à Cheltenham et eu des vainqueurs de Gr1 sous ses couleurs, Barry Connell a décroché son premier Gr1 comme entraîneur. Il a confié à Racing TV : « Marine Nationale a très bien sauté et il était bien posé dans le parcours. C’est la première fois où nous l’avons monté caché et ce n’était pas simple. Je pensais que la piste, qui s’est assouplie considérablement, n’allait pas l’aider. C’est le terrain le plus souple qu’il ait dû affronter et il s’en est bien sorti. C’est un cheval qui est né pour le plat et il faut faire parler sa vitesse. Désormais, c’est un vrai cheval de Gr1. Il va probablement courir lors du Dublin Racing Festival, puis il ira sur le Supreme. »

Une mère double gagnante en plat

Élevé par JB Bloodstock, Marine Nationale est un fils de French Navy (Shamardal), étalon à Kildangan Stud en Irlande, et de Power of Future (Definite Article), laquelle n’a couru qu’en plat, remportant un maiden sur 2.400m à Hamilton et un handicap sur le sable de Wolverhampton sur 2.800m. C’est le frère de Ballinderry Moth (Yeats), gagnante d’un bumper.