Prix du Haras de Chalamont (Maiden) : Durango avec brio

Courses / 04.12.2022

Prix du Haras de Chalamont (Maiden) : Durango avec brio

Lyon-La Soie, dimanche

La troisième tentative aura été la bonne pour Durango (Dark Angel) qui, dimanche, a ouvert son palmarès dans le Prix du Haras de Chalamont (Maiden), sur la P.S.F. de Lyon-La Soie. Dixième, pour ses débuts, d’un maiden à Cholet, l’élève et représentant d’Al Asayl France découvrait ensuite, pour sa deuxième sortie, le sable lyonnais, surface où il se classait quatrième du Prix des Châtaigniers (Maiden). Deux semaines plus tard, Durango était de nouveau aligné par son mentor, Francis-Henri Graffard, sur la P.S.F. lyonnaise. Un choix judicieux puisque le poulain y décroche la première victoire de sa carrière, associé à Tony Piccone. Bien sorti des stalles, Durango a pu être rapidement placé en quatrième position, à la corde. Avant la sortie du dernier tournant, Tony Piccone a fait le choix de décaler son partenaire pour anticiper le démarrage. Et à l’entrée de la ligne droite, Durango est venu sur la ligne des premiers. Une fois bien équilibré, Durango s’est facilement détaché des autres poulains pour s’imposer de cinq longueurs et demie devant Le Tropic (Twilight Son). Une courte encolure plus loin, l’inédit Poseidonos (Isfahan) réalise de bons débuts, s’adjugeant la troisième place. Après cette victoire, Tony Piccone a déclaré au micro d’Équidia : « En dernier lieu déjà, il courait bien. Nous lui avions donné un parcours école et cela lui a été bénéfique. Durango a progressé depuis cette sortie et, aujourd’hui, il gagne facilement. Ce sont de jeunes chevaux et nous ne savons pas réellement comment ils évoluent, mais je suis ravi de cette tentative. »

Un fils d’une placée du Prix Saônois

Élevé par ses propriétaires, Durango est un fils de Dark Angel (Acclamation), étalon à Yeomanstown Stud, et de Cersei (Invincible Spirit), deuxième du Prix Saônois (L). Il est le deuxième produit et deuxième gagnant de sa mère après Sieste Misterios (Lope de Vega), lauréat de son maiden sur les 1.900m de Bordeaux-Le Bouscat, cette année. Cersei a un yearling, Alharraq (Wootton Bassett), et un foal par Too Darn Hot (Dubawi).

La deuxième mère, Elle Galante (Galileo), s'est classée troisième d'un Prix Belle de Nuit (L). Au haras, elle a également donné Balios (Shamardal), vainqueur des King Edward VII Stakes (Gr2), ou encore Pentland Hills (Motivator), double gagnant de Gr1 sur les claies à l’occasion du Triumph Hurdle et du 4yo Juvenile Hurdle. La troisième mère est Elle Danzig (Roi Danzig), championne allemande double gagnante du Premio Roma (Gr1) mais qui s'est également imposée dans le Grosser Dallmayr-Preis Bayerisches Zuchtrennen (Gr1).

 

 

 

Royal Apllause

 

 

Acclamation

 

 

 

 

Princess Athena

 

Dark Angel

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Midnight Angel

 

 

 

 

Night at Sea

DURANGO (H2)

 

 

 

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Cersei

 

 

 

 

 

Galileo

 

 

Elle Galante

 

 

 

 

Elle Danzig