Prix Morgex (Gr3, Steeple-chase) : La Manigance termine son année en beauté

Courses / 03.12.2022

Prix Morgex (Gr3, Steeple-chase) : La Manigance termine son année en beauté

Auteuil, samedi

1re        LA MANIGANCE

2e        IKORIKO

3e        IMPRENABLE

La Manigance (No Risk at All) avait joué de malchance dans le Prix Maurice Gillois (Gr1), chutant à l’oxer. Dans le Prix Morgex (Gr3), la pouliche de la famille Carion découvrait une belle opportunité de conclure son année sur une bonne note. Favorite de l’épreuve, elle a été fidèle à sa tactique de prédilection, patientant en queue de peloton. La Manigance s’est ensuite rapprochée sur la piste intérieure, abordant le tournant final en deuxième position avant de s’assurer l’avantage entre les deux derniers obstacles. Sous la pression d’Ikoriko (Cokoriko), sur le plat, La Manigance a bien prolongé son effort pour s’imposer de trois longueurs. Elle décroche ainsi un deuxième Groupe après son succès dans le Prix Jean Stern (Gr2).

Le programme des femelles en 2023

La Manigance a réussi une très belle année. Son entraîneur, François Nicolle, qui présentait également Hip Hop Senam (Saint des Saints), qui a fait tomber son jockey, nous a déclaré : « C’est dommage que La Manigance soit tombée dans le Prix Maurice Gillois (Gr1) car elle n’avait rien fait du parcours. Mais ce sont les courses. C’était culotté de la recourir aussi vite car elle avait fait le tour en liberté, tout en se prenant un tombé dans les jambes… C’est une pouliche très tonique, qui saute bien. Elle est sérieuse. Elle méritait de gagner une course comme celle-ci. L’année prochaine, elle aura son programme pour les femelles, alternant les haies et le steeple. Hip Hop Senam est un peu en dessous. Mais il fait une faute sur le gros open-ditch. Il n’était pas si mal que cela lors de cet incident et aurait pu prendre un lot. »

Ikoriko prend une place de Groupe

Anne-Sophie Pacault a réalisé du beau travail avec Ikoriko (Cokoriko). Déjà trois fois placée de Listed, cette dernière a terminé excellente deuxième. Après avoir longuement patienté, elle a tracé un joli dernier kilomètre pour s’octroyer la deuxième place. La professionnelle mansonnienne nous a dit : « Je n’ai rien à redire sur cette performance. Tout s’est bien déroulé. Certes, nous aurions préféré gagner, mais c’est une jument d’avenir. A l’avenir d’ailleurs, on visera les bonnes courses sur le steeple. C’est aussi une belle histoire avec son éleveur, Michel Thomas, qui était présent, et toute l’équipe. Phillippe Thiriet est associé avec moi, tout comme Vincent Le Roy et l’écurie Performer’s. On est venu vivre ça tous ensemble, même son jockey habituel, Gabin Meunier, qui est à pied, s’est déplacé ! »

Imprenable (Chœur du Nord) a signé un parcours très encourageant pour son retour à Auteuil en concluant troisième devant Magic Marvel (Masked Marvel), lequel avait son terrain et a eu un bon parcours.

LIEN PEDIGREE : https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2022/La-Manigance.pdf

Issue d’une sœur de Le Chablis

La Manigance est une fille de No Risk at All (My Risk), étalon au haras de Montaigu, et de Val d’Aumane (Martaline), gagnante pour ses débuts à 3ans du Prix Lycoming (Haies) à Enghien, troisième du Prix Philippe Ménager (devenu L) et cinquième du Prix François de Poncins (L). Elle est le troisième produit de sa mère après Polival (Poliglote), gagnant de deux courses sur les haies de Niort et le steeple de Vittel, et La Bondue (Saint des Saints), lauréate de quatre courses en haies et en steeple, notamment du Prix Gilbert Gallot (Steeple-chase) à Auteuil. Val d'Aumane a une 2ans, La Napa (Masterstroke). La deuxième mère, L’Aumance (Mont Basile), a gagné deux courses sur les haies de Vichy et Lyon-La Soie. On lui doit notamment Le Chablis (Sassanian), vainqueur des Prix Maurice Gillois (Gr1), Orcada, La Périchole (Grs3) et Hopper (L, à l'époque), et Feroe (Bulington), troisième du Prix Congress (Gr2) et gagnante du Prix Sytaj (L, à l'époque). Cette dernière a produit Le Mercurey (Nickname), double gagnant de Gr2 sur les fences anglais. La troisième mère est La Sabotière (Beaugency), lauréate du Grand Steeple-Chase d'Enghien (Gr2). Cette dernière est également la troisième mère de Le Listrac (Balko), vainqueur des Prix Ferdinand Dufaure (Gr1) et Jean Stern (Gr2).

 

 

 

Take Risks

 

 

My Risk

 

 

 

 

Miss Pat

 

No Risk at All

 

 

 

 

 

Simply Great

 

 

Newness

 

 

 

 

Néoménie

LA MANIGANCE ** (F4)

 

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Martaline

 

 

 

 

Coraline

 

Val d’Aumane

 

 

 

 

 

Mont Basile

 

 

L’Aumance

 

 

 

 

La Sabotière