Vente d’élevage Arqana : les faits marquants : les foals

Institution / Ventes / 04.12.2022

Vente d’élevage Arqana : les faits marquants : les foals

Les foals de Persian King demandés

#306    M        Persian King & Miss Monde, par Siyouni   160.000 €

            Acheteur(s) : Elliott Bloodstock Services Ltd

            Vendeur(s) : Arcadia Élevage

            Éleveur(s) : Anne-Charlotte André, Clotilde de Barmon & Clémentine Ferrier

#319    F         Persian King & Nabatea, par Camelot        110.000 €

            Acheteur(s) : Haras d’Étreham

            Vendeur(s) : Haras de la Cour Blanche

            Éleveur(s) : Écurie du Sud & Écurie Gribomont

Les hommes de Yeomanstown Stud sont allés jusqu’à 160.000 € pour le lot 306, issu de la première génération de Persian King (Kingman), le sire du haras d’Étreham. C’est le premier produit de l’inédite Miss Monde (Siyouni), une sœur de Mask of Time (Holy Roman Emperor), gagnant du Derby du Midi (L) et du Coongy Handicap (Gr3) en Australie. Elle est : aussi la sœur de deux autres black types : Mahari (Duke of Marmalade), troisième du Prix de l’Avre (L), et Milestone (Mastercraftsman), troisième de la Coupe des 3ans (L). La troisième mère est Miss Tahiti (Tirol), gagnante du Marcel Boussac (Gr1) et mère de Miss France ** (Dansili), lauréate des 1.000 Guinées. Robert O’Callaghan a expliqué : « Pour nous, c’était l’un des foals de la vente. Il est par Persian King, un superbe cheval de course, d’une belle famille. Il a la taille, se déplace très bien, a du rayon. Nous l’avons acheté pour le représenter lors d’une grande vente l’an prochain, peut-être le book 1. »

Une nièce de Nymphea pour le haras d’Étreham

Nicolas de Chambure l’a emporté à 110.000 € pour le lot 319, une fille de Persian King et deuxième produit vivant de Nabatea (Camelot), gagnante d’une course en Belgique. Elle est bien née. Sa deuxième mère, l’allemande Neele (Peintre Célèbre), a notamment donné la bonne Nymphea (Dylan Thomas), gagnante du Grosser Preis von Berlin et deuxième du Preis der Diana (Grs1). Mais elle a aussi donné le Deutsches Derby winner Nutan (Duke of Marmalade), Navaro Girl (Holy Roman Emperor), gagnante du Baden-Württemberg Trophy (Gr3) et troisième du Darley Prix Jean Romanet (Gr1)… Il s’agit de la souche de Nightflower (Dylan Thomas), double lauréate du Preis von Europa (Gr1), ou encore d’Intellogent (Intello), gagnant du Prix Jean Prat (Gr1). Nicolas de Chambure a expliqué : « C’est une très belle pouliche par Persian King. Nous souhaitons en acheter une ou deux. La famille est bonne. Je suis très content de l’avoir. L’an dernier, nous avions de plus été battus sur son frère par Adlerflüg [acheté 135.000 € foal par Meridian International, ndlr]. » Nabatea, la mère de la foal, avait été achetée 110.000 € à la vente d’élevage 2020 par Jacques Rossi, pleine d’Adlerflüg, présentée par Normandie Breeding.

John O’Connor et Thierry Storme s’associent sur une Intello

#409    F         Intello & Treasure, par Anabaa       100.000 €

            Acheteur(s) : Ballylinch/BSI

            Vendeur(s) : Haras du Quesnay

            Éleveur(s) : Haras du Quesnay

John O’Connor et Thierry Storme l’ont emporté à 100.000 € pour le lot 409, une fille d’Intello et de la rapide Treasure (Anabaa), gagnante du Prix de la Vallée d’Auge (L) et troisième du Prix d’Arenberg (Gr3). John O’Connor a expliqué : « Nous sommes amis depuis longtemps avec Thierry et nous avons déjà eu des chevaux ensemble. Nous aimions beaucoup la pouliche et je crois que nous ne sommes pas mauvais juges ! Elle est belle et avec un bon pedigree. Son avenir n’est pas décidé, nous allons y réfléchir et nous décider au printemps prochain. Nous pourrions aussi bien la garder que la présenter en vente, toutes les options sont ouvertes. » La pouliche est sœur de trois black types : sa propre sœur Trésorerie (Intello) a fait le bonheur de l’écurie Vivaldi, dont elle a été le premier gagnant et le premier partant, remportant le Prix Urban Sea (L), mais il y a aussi Trésorier (Dunkerque), deuxième du Prix Ronde de Nuit (L), et King Ottokar (Motivator), troisième des Hampton Court Stakes (Gr3, 2.000m) à Royal Ascot.

Une nièce d’Eternal Pearl pour Fernando Laffon-Parias

#329    F         Intello & Perle d’Auge, par Le Havre       90.000 €

            Acheteur(s) : Fernando's Horses

            Vendeur(s) : Cessation d’activité Haras du Quesnay

            Éleveur(s) : Haras du Quesnay

Diplômé de l’Irish National Stud, Fernando Laffon-Parias est le premier courtier de la (longue) histoire de la famille Head. Il a signé le bon pour le lot 329, un foal qu’il connaît bien puisqu’il fait partie de la dispersion du haras du Quesnay. Le jeune courtier a eu le dernier mot à 90.000 € pour cette fille d’Intello (Galileo), désormais étalon au haras de Beaumont. Et il a ensuite déclaré : « Elle a été achetée pour une association de propriétaires qui souhaitent continuer l’histoire en France. C’est une très belle pouliche dont la mère a été très bien vendue hier. Il est encore trop tôt pour parler de son futur entraîneur, mais nous sommes très contents… » La mère, Perle d’Auge (Le Havre), a été vendue samedi à Newsells Park Stud pour 350.000 €. Perle d’Auge n’a pas couru. Mais la deuxième mère, Pearly Steph (Oasis Dream), a gagné le Prix des Lilas (L) et elle a donné Eternal Pearl (Frankel), lauréate du Prix Minerve, puis des Dubai Stakes (Grs3), avant de tenter sa chance (sans réussite) dans les Champions Fillies & Mares Stakes (Gr1)…

Tom Whelan renouvelle sa confiance à la production de Quara

#337    M        Hello Youmzain & Quara, par Pivotal      90.000 €

            Acheteur(s) : MAB Agency

            Vendeur(s) : Haras d’Étreham

            Éleveur(s) : Haras d’Étreham, Scea Marmion Vauville & Riviera Equine

L’année dernière, déjà par l’intermédiaire de Marc-Antoine Berghgracht, Tom Whelan avait acheté le foal de Quara (Pivotal) par Wootton Bassett (Iffraaj) pour 82.000 €, avant de le revendre 180.000 Gns au mois d’octobre chez Tattersalls. Il a donc réinvesti 90.000 €, soit une partie de ses profits, dans le foal 2022 de la jument avant de déclarer : « Nous avions acheté son frère l’année dernière. Et nous l’avons très bien vendu yearling, nous espérons que celui-ci fera aussi bien ! C’est un très beau poulain, nous sommes très contents… » Ce foal fait partie de la première génération d’Hello Youmzain (Kodiac). Cette année chez Arqana, pour le moment, 11 foals du jeune sire du haras d’Étreham ont été vendus, pour une moyenne de 67.545 €, avec un top price à 150.000 €. À l’heure où nous écrivons ces lignes, il en reste cinq à passer sur le ring de Deauville.

La mère a déjà donné French Franc (Almanzor), lauréat de son maiden à Gulfstream Park.

La deuxième mère est Quanzhou (Dubawi), lauréate à 3ans du Grand Prix du Nord (L) et qui s'était classée deuxième du Prix Volterra et troisième du Prix Le Fabuleux (Ls). Elle a donné Alia's Rose ** (Lope de Vega), impressionnante lauréate en débutant à Chantilly face à une ligne qui a répété (avec les futures black types Tigrais, Frozen et Greygoria). Alia's Rose a connu un pépin mais elle est encore à l’entraînement chez Andreas Schütz. La jument a aussi donné Hooking (Lope Vega), lauréat de Quinté en valeur 43,5, mais aussi Cuba la Bella (Teofilo), lauréate de Classe 2 à Craon, ou encore Le Destrier (Le Havre) qui fut un espoir classique en Pologne…

.