Le mot de la fin : Bouleversement

Le Mot de la Fin / 24.01.2023

Le mot de la fin : Bouleversement

Dans le calendrier de sélection australien, le Cox Plate (Gr1) tient le même rôle que le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. C’est la course la plus importante bénéficiant de la formule poids pour âge. Pour 2023 et les deux années suivantes, les dirigeants de Racing Victoria ont fait une proposition : déplacer le Cox Plate, qui se dispute actuellement le dernier samedi d’octobre, au dernier samedi de novembre. Les allocations seraient également boostées, passant de cinq à huit millions de dollars australiens (5,14 M€). Aujourd’hui, le Cox Plate, programmé sur 2.040m, se situe dix jours avant la Melbourne Cup (Gr1) mais surtout le même jour que le richissime (dix millions) Golden Eagle, qui se dispute sur 1.500m et est fermé à la promotion des 3ans. En Australie, le mois d’octobre correspond au mois de mars en Europe et, dans un Cox Plate "à l’ancienne", les 3ans bénéficient de neuf kilos et demi de décharge sur leurs aînés alors qu’en novembre, la différence ne serait plus que de sept kilos et demi. Mais, surtout, la course se révèle très difficile pour des 3ans australiens qui, au cours de ce siècle, n’ont gagné qu’à trois reprises en 22 éditions. Un mois de plus serait assurément bénéfique pour les jeunes, d’autant que, fin novembre, la météo est plus clémente à Melbourne. Racing Victoria a eu cette idée de modification du calendrier dans le but de proposer une grande réunion à la fin du printemps. La décision finale sera rendue fin février, mais il faudra alors obtenir un avis favorable de l’autre puissance des courses australiennes (l’autorité de Sydney) ainsi que des autres pays du pattern comitee d’Australie. Le débat est ouvert : tradition ou rénovation ?

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.