L’hommage des Sardes à Sergio Raffaello

Élevage / 16.04.2023

L’hommage des Sardes à Sergio Raffaello

L’hommage des Sardes à Sergio Raffaello

Par Diego Satta

« La mort de monsieur Raffaello a frappé douloureusement ses amis des haras sardes, Paolo Puddu et Diego Satta, ex-directeurs et Raffaele Cherchi actuel directeur. Nous avions rencontré Sergio Raffaello en 1979 à Tarbes lors de l’achat d’étalons. À partir de là, nos liens se sont développés. Monsieur Raffaello avait plusieurs fois visité la Sardaigne et connu le milieu de l’élevage et des courses. Par son intermédiaire, en tant que consultant pour la commission d’achat, nous avions acquis plusieurs étalons tels que les pur-sang anglais Crofter (Habitat) et Nerio (Star Appeal) ou encore l’anglo-arabe Kadonald du Tounut (Donal Duck). Mais il nous avait aussi vendu deux étalons de son élevage : Feryflor du Paon (Fayriland II) et Diamant du Paon (Richard). Il fréquentait les manifestations de l’élevage sarde et les courses aussi. Ainsi, il avait eu l’occasion de racheter une poulinière de l’élevage Al Maury de madame Renée Laure Koch, précédemment importé en Sardaigne par un autre éleveur. À partir de cette poulinière, Sergio avait développé son élevage de pur-sang arabe sous l’affixe "du Paon". Ensuite il a valorisé des poulains nés en Sardaigne tels que Ultra Carrère (Rubis de Carrère) exporté en Oman, et Zeffiro de Nulvi (Rubis de Carrère) gagnant avec Didier Guillemin et exporté à Dubaï. Nous avions de temps en temps des contacts avec monsieur Raffaello qui était toujours disponible, même si dernièrement, nous le sollicitions moins souvent. Tout le milieu de l’élevage des chevaux de Sardaigne est très attristé et désire rendre hommage à Sergio Raffaello et présenter à ses enfants et ses proches les plus affectueuses condoléances. »

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.