samedi 13 juillet 2024
AccueilCoursesSauterne, un toboggan vers la Poule

Sauterne, un toboggan vers la Poule

Longchamp, jeudi

Prix du Pont Neuf (L)

Sauterne, un toboggan vers la Poule

Les malheurs du Prix Imprudence (Gr3) sont derrière elle… Sauterne (Kingman) a rebondi de ses mésaventures sur la ligne droite de Deauville en performant sur le toboggan de Longchamp dans le Prix du Pont Neuf (L). La représentante de Jean-Pierre Dubois a gagné son ticket pour l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) grâce à cette victoire autoritaire.

Avec le 7 dans les stalles, Sauterne a fait un effort en partant pour venir se porter à l’extérieur de l’animateur, Le Tabou (Charm Spirit). La course a eu un rythme régulier et le peloton a accéléré en progression à l’entrée de la ligne droite. La pouliche a commencé à enclencher à 350m du but et, quand Tony Piccone lui a donné une claque à 200m, elle a réaccéléré, s’imposant de trois longueurs devant (K) Le Boss (K) (Almanzor), vu à l’arrière-garde et qui n’a pas si mal conclu que cela, sans pouvoir inquiéter la lauréate. Il est venu prendre une encolure à Le Tabou.

Direction la Poule

Sauterne et Quickstep (Wootton Bassett) avaient été les deux malheureuses du Prix Imprudence (Gr3). Quickstep a depuis rebondi dans le Prix du Louvre (Classe 1), tandis que Sauterne décroche son black type dans la Listed. Les deux pourraient désormais se retrouver dans la Poule d’Essai. Patrice Cottier, son entraîneur, nous a dit : « Sauterne remet les pendules à l’heure après ses mésaventures à Deauville. Si tout va bien et si elle récupère bien, nous irons vers la Poule d’Essai. Tout va dépendre de sa condition. Je ne suis pas inquiet pour les 1.600m dans le Gr1, il y aura du rythme. »

Le Boss à revoir en bon terrain

Le Boss venait de laisser une belle impression dans le Prix Le Pompon (Classe 2) à Saint-Cloud, s’imposant suite à une belle accélération. Jeudi, le représentant du haras de la Gousserie n’a pas démérité mais le terrain souple n’est a priori pas sa tasse de thé. Philippe Decouz, son entraîneur, nous a dit : « Ce type de terrain ne doit pas vraiment être son sport. Il était relax dans le parcours et avait du gaz, mais quand son jockey lui a demandé d’accélérer, il s’est un peu enlisé. Le Boss a encore besoin de se façonner. Pour la suite, une course comme le Prix de Pontarmé (L) peut être une possibilité. » Philippe Decouz comptait aussi sur Knock On (Zelzal), laquelle a été vue parmi les derniers et qui conclut cinquième : « Elle court bien et a été montée patiemment, traçant une belle ligne droite. Elle va faire une bonne pouliche de Listed. »

Le Tabou aussi vers le Pontarmé

Troisième, Le Tabou est un poulain de rêve pour son entourage. Il répond toujours présent ! Jeudi, il n’a pas démérité après avoir mené et il est battu par deux bons éléments. Georges Doleuze, son entraîneur, nous a dit : « Le Tabou court très bien, il a consommé un peu d’énergie lors de son canter. Je ne l’avais pas travaillé très dur et cela faisait un mois et demi qu’il n’avait pas couru. Il a fait une très belle course et a été très courageux pour finir, il n’y a rien à dire. Il sera revu dans trois semaines, dans une Listed sur le même parcours. »

La nièce de Stacelita

Élevée par Jean-Pierre Dubois, Sauterne a été rachetée 130.000 € à la vente d’août Arqana, alors qu’elle était présentée par le haras de Montaigu. C’est une fille de l’étalon de Juddmonte Stud Kingman (Invincible Spirit), doublement à l’honneur jeudi à Longchamp puisqu’aussi père de Feed the Flame (K), gagnant impressionnant du Prix de Ferrières (Classe 2). Sa mère est l’inédite Salicorne (Aragorn). Sauterne est le sixième produit de la jument, son premier black type et son cinquième gagnant après Sally for Me (Pour moi), Santi Del Mare (Lope de Vega), Salerne (Charm Spirit) et Satorie (Territories). La mère a un 2ans par Inns of Court (Invincible Spirit), nommé Sauvignon, à l’entraînement chez Édouard Monfort, et elle a été saillie en juin 2022 par Chachnak (Invincible Spirit).

La deuxième mère, Soignée (Dashing Blade), est lauréate d’une Listed en Allemagne sur 1.500m mais également deuxième du Prix des Réservoirs (Gr3). Au haras, on lui doit la championne Stacelita (K) (Monsun), le meilleur cheval de plat élevé par Jean-Pierre Dubois. Lauréate du Diane, du Vermeille, du Saint-Alary, du Jean Romanet, des Beverly D. Stakes, elle a aussi remporté les Flower Bowl International Stakes (Grs1). Poulinière au Japon, Stacelita a donné la classique Soul Stirring (Frankel), lauréate des Oaks japonaises (Gr1). Elle est aussi la deuxième mère de la championne Stars on Earth (Duramente), gagnante des 1.000 Guinées et des Oaks du Japon (Grs1) l’an passé.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 24 »17

De 1.000m à 600m : 25 »26

De 600m à 400m : 11 »58

De 400m à 200m : 10 »97

De 200m à l’arrivée : 11 »44

Temps total : 1’23 »42

Green Desert

Invincible Spirit

Rafha

Kingman

Zamindar

Zenda

Hope

SAUTERNE (F3)

Giant’s Causeway

Aragorn

Onaga

Salicorne

Dashing Blade

Soignée

Suivez

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires